soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 HUMAINS (2/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:48


les humains

oliver welsh pris  
rafael welsh libre  
ronnie sanders libre  
marlo langsman pris  



Dernière édition par FLESH AND BONE le Ven 13 Oct - 21:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:49


Oliver Welsh
hugh dancy, iwan rheon
NOM ET PRÉNOM Oliver Welsh, un nom lourd qui vient d'un père imposant, presque trop pour les frêles épaules du gamin qu'il était autrefois. ÂGE Trente-sept ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 1980, à Washington DC. ORIGINES Américain, mais il aurait aimé que les choses en fussent autrement. Sa famille est beaucoup trop fière de ses origines, à son avis. OCCUPATION Journaliste pour le Détroit Breaking News ; il dévoile la vérité, qu'importe si les gens ne veulent pas la connaître. STATUT CIVIL Seul. ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuel. SITUATION FAMILIALE Papa est sénateur, maman est morte il y a plusieurs années, maintenant, tuée par une goule. Rafael nie le fait qu'elle en était une, mais pas Oliver. PARTI Oliver croit que les races ne font pas des gens de mauvaises personnes. La bonté et la malveillance est propre à chacun, et il fait de son mieux pour dévoiler les erreurs de chacun, les horreurs que les hommes, comme les bêtes, peuvent faire. TRAITS DE CARACTÈRE idéaliste - honnête - altruiste - introverti - nerveux - débrouillard - futé - loyal - curieux.  CRÉDIT BABINE.
CHRONOLOGIE

1983 Mort de maman Welsh. 1998 Début des études en journalisme à l’université de Détroit : il quitte le domicile familial malgré l'avis de son paternel. 1999 Rencontre avec Marlo Langsman, au bar du campus. Trois bières suffisent pour les rendre sympathiques l’un à l’autre, une partie victorieuse de baby-foot contre deux mecs d’Architecture achève de faire d’eux des amis. 2003 Débuts au Détroit Breaking News en tant que sous-fifre. 2010 Création de sa rubrique sur le site internet du journal. 2013 Rencontre avec Ava Rowe et Ross Boone.


ross boone Deux ans après sa transformation, Ross a été monsieur X, dans un article d'Oliver. Un homme sans nom dénonçant les intentions cachées de l'armée créant des super-soldats goule, ou du moins, essayant. Il lui a dit ; pour les injections de sang, pour les 72 heures de test avant d'être déposé chez lui, avant d’être abandonné. Les symptômes sont apparus ensuite, l'armée n'a jamais su, mais Ross a compris. Il a compris ce qu'ils désiraient faire, avec lui. Alors, il a dénoncé. L'article a été oublié, depuis, mais Oliver n'a jamais oublié son visage. Et il a senti son coeur se serrer, à voir ce monsieur X devenu Guerre pour les médias, la foule, les gens. Peut-être devrait-il le contacter ? Il l’ignore, mais peut-être que s’il lui parlait, il pourrait comprendre. Pour l’heure, Oliver se dit qu’il ne peut pas le vendre à ceux qui le recherchent, et il attend, un signe, quelque chose.

ava rowe Le cœur de l'homme est faible, devant les airs de la belle. Peut-être oublie-t-elle son visage à chaque fois, elle ne semble pas se souvenir de lui en tout cas, mais Oliver ne peut se défaire d'Ava. Il se souvient de son corps frêle il y a quelques années, un peu de flocons de neige dans les cheveux, du bleu sur les lèvres. Il se souvient avoir payé pour une nuit avec elle, car elle refusait de le suivre autrement. Le journaliste ne l'a même pas effleuré, a payé la chambre d'hôtel avant de disparaître une fois la belle endormie. Peut-être l'a-t-elle oublié, avec toutes ces années, mais Oliver se souvient encore. Quelque chose se serre dans son cœur lorsqu'il pose ses prunelles sur elle. C'est peut-être pour cela qu'il paie encore, parfois ; lorsqu'il la croise certains soirs, quelques fois par année, Oliver ne peut que demander, payer, et simplement lui parler. Et la toucher, aussi ; quelques fois, rares fois, et chaque fois il se promet que c'est la dernière. Mais elle le dévisage toujours avec ce regard, Ava, celui qui semble dire qu'elle le reconnaît, qu'elle l'apprécie peut-être, et Oliver se fait prendre en otage.

rafael welsh Malgré les nombreuses divergences d'opinion, les frères Welsh partagent un grand appartement dans le coeur de la ville. Les silences sont nombreux, les conversations parfois sanglantes, surtout face aux actualités, et les secrets et tabous ne tardent pas à prendre place. Ils restent pourtant fidèles l'un à l'autre, et avec eux vit Sara Lynch, l'étrange secrétaire de Rafael. Oliver la dévisage d'un œil curieux, bien qu'il soit habitué à sa présence, après vingt ans. Chacun pense avoir raison, croit pouvoir sauver l'autre, ou du moins lui prouver qu'il a raison, un jour. Les frères s'entrechoquent et s'épaulent, pour mieux se diviser. Ils s'affrontent du regard mais combattent côte à côte.

marlo langsman C’est à la fac qu’ils se sont rencontrés. Ils ne partageaient pas les mêmes cours, entre un type en journalisme et un autre en paysagisme, mais ils ont partagé des pintes quand même, au bar du campus. Une amitié ancienne les unit, et même s’ils ne sont plus vraiment dans les mêmes branches, ils partagent encore les mêmes croyances et les mêmes espoirs, et des pintes dès que leur emploi du temps respectif leur permet de se retrouver. Seule ombre au tableau, nouvelle de surcroît, la modestie de Marlo qui s’avère être un obstacle : Oliver voudrait faire un article sur le binôme original que Marlo & Kate représentent au sein de la police de Détroit, ce que Marlo refuse, ne voulant pas attirer l’attention et craignant que ça ne retombe en mal sur sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:51


RAFAEL WELSH
luke evans, lee pace, tom hiddleston, cillian murphy
NOM ET PRÉNOM Rafael Welsh, l’aîné, l’héritier, celui sur qui les attentes ont été toujours plus pressantes. ÂGE La quarantaine, la décennie de l’expérience, ricane-t-il en voyant les pattes d’oie apparaître au coin de ses yeux. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Washington DC, capitale où il repasse régulièrement. ORIGINES Américaine. OCCUPATION Agent haut placé du CCG et du DRA. Porte-parole du CCG face aux médias.STATUT CIVIL Seul, bien qu'il se permette des rencontres nocturnes avec des belles pour oublier ses problèmes du jour. ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuel. SITUATION FAMILIALE Papa est sénateur, maman est morte il y a plusieurs années, maintenant, tuée par une goule. Rafael nie le fait qu'elle en était une, mais pas Oliver. Autant dire qu’il y a des choses dont on ne parle plus en famille. PARTI Membre du CCG et du DRA. Il les appuie totalement, et si des doutes naissent parfois dans son esprit, il les oublie rapidement. TRAITS DE CARACTÈRE Bon orateur - sérieux - discipliné - fidèle - responsable - droit - incertain - penseur - silencieux - conformiste. CRÉDIT ΛLDEBΛRΛN.
CHRONOLOGIE

1983 Mort de maman Welsh. 1994 Études pour devenir policier. 1997 Il rejoint un groupe secret appelé CCG encore inconnu du public. 2003 Rencontre avec Sara Lynch. Elle devient sa 'secrétaire'. Rafael devient le porte-parole du CCG la même année. 2011 Il rejoint le DRA après des années de tentatives. S’il en est fier, il est conscient que ce qu’il se passe derrière les murs des bâtiments de Lafayette Park ne serait pas du goût de tout le monde. 2015 Avec la fuite de la vidéo du « patient 47 », le travail de Rafael devient un poil plus compliqué, mais il s’acquitte de la tâche avec brio.


oliver welsh Malgré les nombreuses divergences d'opinion, les frères Welsh partagent un grand appartement dans le coeur de la ville. Les silences sont nombreux, les conversations parfois sanglantes, surtout face aux actualités, et les secrets et tabous ne tardent pas à prendre place. Ils restent pourtant fidèles l'un à l'autre, et avec eux vit Sara Lynch, l'étrange secrétaire de Rafael. Oliver la dévisage d'un œil curieux, bien qu'il soit habitué à sa présence, après vingt ans. Chacun pense avoir raison, croit pouvoir sauver l'autre, ou du moins lui prouver qu'il a raison, un jour. Les frères s'entrechoquent et s'épaulent, pour mieux se diviser. Ils s'affrontent du regard mais combattent côte à côte.

sara lynch L'homme et son arme. L'homme et son bouclier. Lorsqu'elle avait 17 ans et que Rafael était encore un jeune agent, il a répondu à un appel identifiant un être étrange. L'homme s'est rendu sur les lieux et a acheté le silence du père adoptif avant d’emmener Sara avec lui. Les Ajins n'étaient pas connus alors, et il a donc été facile de faire passer Sara pour une simple humaine et d'en faire son assistante. Elle ne pouvait le quitter ; elle restait, ou alors il disait tout à son sujet, et elle finissait dans les laboratoires. Presque vingt ans se sont écoulés depuis ; vingt ans qu'ils sont l'un avec l'autre. Vingt ans qu'ils partagent presque tout. La relation a changé, bien qu'aucun des deux n'ose réellement l'avouer. Après tout, Rafael déteste les créatures. Après tout, Sara n'est pas humaine. Et pourtant, une forme de tendresse, d'attachement est là, entre eux, née sans qu’ils n’y prêtent vraiment attention. Il suffit d'un geste. Un simple geste, pour y toucher.

delilah copperspoon Un verre entre les doigts, un regard en coin au bar ; elle lui a souri, Delilah, puis est venue le rejoindre et converser. Ils ont parlé de nombreuses minutes avant qu'elle ne lui demande, une lueur dans les yeux, s'il voulait bien la raccompagner. Rafael ne s'est pas fait prier ; pire erreur. Marchant dans la nuit, elle a continué d'être belle, mais au détour d'une rue déserte, ses yeux sont devenus noirceur et sang. Delilah a tenté de le dévorer sans y parvenir. Une simple bouchée a été prise sur le bras de l'homme, proche de son épaule. Rafael a su se défendre avec son arme à feu, et Delilah a disparu dans la nuit. Depuis, il a oublié son visage, mais il le revoit pourtant la nuit, lorsque ses cauchemars font surface.

kate fitzpatrick Autant vous le dire tout de suite, il était contre l’entrée de Kate dans la police de Détroit, au départ. Une goule, et puis quoi encore ?!, avait-il hurlé en lisant le dossier qu’on lui avait remis. Et puis il s’est rangé à la décision majoritaire, et il a dû faire son travail de porte-parole lors d’une conférence de presse où le CCG se déclarait favorable à l’expérience de la police de créer un binôme mixte. Avec les années, son approche de ce duo original a évolué : l’espérance est née, celle que l’expérience fonctionne et que ce binôme humain/goule marche. Depuis, il veille ainsi sur le dossier de Kate avec bienveillance et se retrouve ainsi à croiser les doigts en priant pour qu’il n’y ait aucune bavure ou erreur de la part des observés, parce que ça le désolerait de coffrer cette femme goule en qui il a placé tant d’espoirs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:52


ronnie sanders
zoe saldana, rosario dawson
NOM ET PRÉNOM Ronnie Sanders. Certains supposent que le prénom sur sa carte d’identité est Rhonda : personne n’a jamais vérifié. ÂGE Trente-huit ans, mais des traits tirés qui donnent envie de supposer qu’elle en a dix ans de plus. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 1979 dans l'état de New York. ORIGINES Afroaméricaine ; sa grand mère maternelle se trouve toujours à Haïti, et Ronnie ne l'a pas vue depuis des années. OCCUPATION Femme de ménage au CCG. STATUT CIVIL Séparée depuis quelques années maintenant, mère sans son enfant. ORIENTATION SEXUELLE au choix. SITUATION FAMILIALE Son conjoint l'a quittée il y a plusieurs années maintenant, à la suite de la mort de leur fils dans un accident de voiture, tandis que Ronnie était au volant. Leur fils n'est pourtant pas mort : elle l'a vu renaître. Ronnie l'a dit tant de fois, mais il ne l'a jamais crue et a fini par la quitter pour de bon. PARTI Contre le CCG. Contre le DRA. Elle veut son fils, elle veut son fils et, autrefois légaliste, désormais pragmatique, fera tout pour l'avoir, pour le retrouver. TRAITS DE CARACTÈRE acharnée - furieuse - maternelle - douce - avisée - circonspecte - dévouée - calme. CRÉDIT Swan
CHRONOLOGIE

2003 Débuts au CCG en tant que femme de ménage. 2005 Naissance de son fils, son trésor, sa bataille. 2009 Alors qu'elle est en voiture avec son enfant, un chauffard ivre les percute. Ronnie sort tant bien que mal, la voiture prend flamme. Malgré une lutte acharnée, elle ne parvient pas à sortir le corps de  son fils, qui finit par brûler. Mais elle voit, elle voit le corps de son gamin reprendre forme et vie dans les bras des pompiers qui le tirent du véhicule éteint. Ils le disent mort pour autant. Elle se sépare plus tard la même année, son conjoint ne la croyant pas, désirant faire son deuil contrairement à elle qui n’en démord pas. Fin 2010Rencontre avec Rick Krueger et Henry Lamort. 2012 Ronnie quitte The Page Turner en compagnie de Rick, cherche autre chose qu'un refuge, qu'un réconfort. Elle veut son fils. 2015Rencontre avec Ross Boone. Début des Cavaliers de l'apocalypse. Février 2017 Les cavaliers font enfin leur apparition, la vengeance est en marche. Mars 2017 Sara Lynch agrippe le bras de Ronnie Sanders dans un couloir du CCG. Elle lui dit que son fils va bien.


ross boone Elle possède un coeur en or ; il est certes un peu blessé, abîmé par des gens aux doigts malhabiles, mais il reste en or. C'est peut-être pour cela que Ross l'apprécie. Qu'il se sent calme, en sa compagnie. Il lui fait le même effet, il faut dire. Un apaisant pour les maux de l'autre, voilà ce qu'ils sont. Il n'y a rien de charnel dans leur relation, juste une tendresse certaine, une douceur contre les plaies un peu trop amères. Ils calment les pleurs de chacun, se bercent dans les bras l'un de l'autre lorsque les rêves sont trop sombres. Peut-être quelque chose dans son regard lui rappelle son fils, qui sait ?

henry lamort Elle était avec eux depuis longtemps, Ronnie. Douce mère cherchant refuge, elle avait encore un espoir de revoir son enfant, contrairement à Henry. C'est peut-être pour cela qu'elle a suivi Rick, choisissant la manière forte, plutôt que de rester en compagnie d'Henry. L'homme ne lui en veut pas ; quelque part, il sait qu'il aurait peut-être fait la même chose si sa fille était toujours en vie. Mais il a tenté ; il a tenté de la retenir, et elle lui en a voulu, pour cela. Quatre ans depuis qu'ils ne se sont pas parlé, maintenant.

sara lynch Deux figures ne se croisant que brièvement ; ainsi ont été Sara et Ronnie pendant des années. Mais il y a quelques mois, au détour d'un couloir du CCG, Sara a agrippé le bras de Ronnie pour la coincer dans un coin. Un simple murmure. « Il va bien. » Ronnie a aussitôt compris qu'elle lui parlait de son fils. Si Ronnie désire lui poser plus de questions à ce sujet, parce qu’un autre ange gardien n’entre pas dans les détails, Sara la fuit comme la peste, et la mère esseulée reste avec ses maux. Mais elle sait, au moins : son fils est vivant, et il va bien. Ou du moins, si elle ose en croire les paroles de l’assistante de Welsh.

LAZARUS DANIELS (scen.) Elle est belle Ronnie. Elle lui a un peu foutu la tête à l’envers, pas qu’il soit amoureux, non, mais il lui a fait une promesse, et il ne sait pas vraiment s’il peut et veut la tenir jusqu’au bout. C’était il y a trois ans déjà, avant les cavaliers se soient formés, Rick qui s’est penché un soir où Laz était là, et lui a demandé s’il pouvait pas voir quelqu’un. Une heure plus tard, Ronnie expliquait au grand chef de la surveillance du DRA son histoire et lui montrait une photo de son fils, à 6 ans. Il a promis, Laz : il regarderait les écrans à la recherche du rejeton, et il lui dirait ce qu’il en était. Il a bien mis deux mois avant de se décider à lui dire que le môme avait grandi dans les labos du DRA, à réfléchir aux mots à utiliser, à comment l’informer sans la dévaster. Parce qu’elle est forte, Ronnie, mais le DRA, ça coupe l’espoir un peu. Encore maintenant, il veille sur ce gosse qui n’est pas à lui, mais dont il se sent responsable à cause d’une promesse. Si un moyen se fait jour pour le sortir des locaux, il le fera, parce qu’il ne veut pas attendre qu’ils commencent leurs expériences sur lui pour agir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:53


Marlo Langsman
donald glover, diego luna, chadwick boseman, oscar isaac
NOM ET PRÉNOM Marlo s’appelle en vrai « Marlon », mais il en a eu très vite ras-le-bol qu’on l’appelle « Marlon Brando », donc il a fait en sorte qu’on oublie le N dans ses papiers administratifs. Les Langsman sont une vieille famille de flics humains de l’État du Michigan, et il compte trois ou quatre Deputy Commissionner de la Police de Détroit dans ses ancêtres. Cela dit, ça lui fait une belle jambe, tous ces illustres ancêtres ! ÂGE 35 ans, l’âge de fonder une famille, d’après sa mère. Il essaie, mais ça marche jamais avec les filles. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Détroit, le 4 juillet, jour de la fête nationale. Quand il était gosse, il pensait que les feux d’artifices étaient pour le fêter, lui. ORIGINES Afro-américaines, ou latinos (selon l’avatar choisi). OCCUPATION Flic, détective dans la Brigade des Stups de la police de Détroit. Ça a désolé son grand-père qui voulait qu’il s’occupe des crimes violents. En vrai, ça arrange Marlo : les flaques de sang, ça le fait vomir. STATUT CIVIL Il a été avec plein de nanas, des fois en même temps… Bizarrement, ça ne leur a jamais plu, de savoir qu’elles n’étaient pas uniques. Pour l’heure, célibataire, mais peut-être un ou deux bâtards, çà et là. ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuel, faute de mieux. SITUATION FAMILIALE Un grand frère qui a réussi, dans les crimes majeurs et les grosses enquêtes à scandale, une petite sœur avocate qui a réussi aussi, et lui qui est au milieu, à moitié une déception, à moitié une fierté. PARTI Quand on lui a dit qu’il allait avoir une goule comme binôme, il a éclaté de rire. Il a compris que les chefs étaient sérieux. Il a flippé. Et puis il a appris à connaître sa partenaire, et il a fini par se dire que les goules et les humains n’étaient pas si différents. Vraisemblablement, il a fait le blackout sur les informations alimentaires, puisqu’il propose toujours à Kate de prendre un donut dans la boîte qu’il récupère chaque matin à la Bakery à côté du commissariat. Elle a arrêté de lui répondre, à force. TRAITS DE CARACTÈRE loyal - épris de justice - travailleur - athlétique - fonceur - stratège - tumultueux - exigeant - méfiant - ouvert d’esprit - tolérant. CRÉDIT Arté
CHRONOLOGIE

1999 Études en paysagisme et urbanisme pendant deux ans, avant de reprendre le flambeau familial après une promesse à son grand-père qui se désole de ne pas le voir embrasser la carrière classique chez les Langsman. La même année, rencontre avec Oliver Welsh, au bar du campus. Trois bières suffisent pour les rendre sympathiques l’un à l’autre, une partie victorieuse de baby-foot contre deux mecs d’Architecture achève de faire d’eux des amis. 2001 Attentats du World Trade Center, Marlo rentre dans l’Académie de Police du Michigan et en ressort deux ans plus tard comme officier. 2003 Entre dans la Brigade des Stups de Détroit. 2006 Obtient l’autorisation de créer un petit jardin communautaire dans un quartier réputé chaud et en proie à un trafic de drogue important : le projet est soutenu par des proches, mais aussi par deux écoles voisines et un groupe de policiers ayant envie de tester une autre réponse à la violence de la ville. 2013 Début du binôme avec Kate Fitzpatrick, au sein de l’unité chargée de la lutte contre le trafic de drogues. Un peu tendu au départ, Marlo voulait pas trop être tout seul en planque avec Kate, de peur qu’elle le bouffe. Et puis ça s’est détendu. 2016 Commence à travailler sur un étrange cas de drogue qui aurait rendu des humains cannibales. 2017 Depuis la révélation sur les Cavaliers de l’Apocalypse, il essuie des moqueries de la part de certains de ses collègues, toujours en l’absence de Kate : chose qui l’a surpris lui-même, il monte au créneau régulièrement pour défendre sa collègue goule d’accusations abherrantes.


Kate Fitzpatrick Au début, il a cru qu’il allait mourir en ayant une partenaire goule. Il avait déjà fait son testament, par superstition et par crainte. Et puis elle a débarqué, petit bout de femme pas très à l’aise non plus, craignant d’être mise en équipe avec un connard spéciste qui la livrerait au CCG à la moindre boulette. Ils ont reconnu l’appréhension qu’ils ressentaient tous les deux et ont su qu’ils n’étaient pas seuls. Ils sont sous les projecteurs, le premier binôme de la police de Détroit mixte, humain et goule : il a fallu s’habituer à bosser ensemble, mais ils y ont trouvé leur compte et se sont enrichis mutuellement. Autant dire que si ça crache sur les goules, Marlo peut vite taper du poing sur la table, tandis que Kate aura tendance à fustiger les siens en privé lorsque ça accuse tous les humains d’être des enfoirés notoires. Un duo soudé, professionnellement et amicalement, qui continue d’apprendre à réadapter ses comportements, mais sait qu’ils doivent travailler ensemble, main dans la main, histoire de montrer aux autres que c’est possible, si on apprend à se faire confiance.

oliver welsh C’est à la fac qu’ils se sont rencontrés. Ils ne partageaient pas les mêmes cours, entre un type en journalisme et un autre en paysagisme, mais ils ont partagé des pintes quand même, au bar du campus. Une amitié ancienne les unit, et même s’ils ne sont plus vraiment dans les mêmes branches, ils partagent encore les mêmes croyances et les mêmes espoirs, et des pintes dès que leur emploi du temps respectif leur permet de se retrouver. Seule ombre au tableau, nouvelle de surcroît, la modestie de Marlo qui s’avère être un obstacle : Oliver voudrait faire un article sur le binôme original que Marlo & Kate représentent au sein de la police de Détroit, ce que Marlo refuse, ne voulant pas attirer l’attention et craignant que ça ne retombe en mal sur sa partenaire.

temoe makoa Depuis qu’il est sorti de l’académie de Police, Marlo se traîne une cause perdue dans ses dossiers. Entré à la brigade des Stups dès 2003, il a fait pas mal de terrain à ses débuts. Il a ainsi rencontré un petit voleur à la tire en 2007 et s’est juré de le remettre dans le droit chemin, même si ce n’était pas ses fonctions premières. Depuis dix ans, donc, il reçoit régulièrement des appels et récupère Temoe dans les couloirs du commissariat. À chaque fois, Marlo le sermonne avec application, en essayant d’éveiller une once de remords chez l’adolescent, et finit par le laisser filer, parce qu’il n’y a pas assez de place en cellule et qu’un portefeuille dérobé ne justifie pas qu’on coince un môme en cellule de dégrisement pour la nuit. Autant dire que les réprimandes ne fonctionnent jamais, mais que Marlo ne lâche rien, décidé à faire entrer un peu de bonté dans ce gosse qu’il a vu grandir dans les rues. Et à chaque fois, Kate roule les yeux, parce qu’elle a compris, elle, que Temoe ne changera pas et qu’il se fout clairement de la gueule de Marlo, même si sans méchanceté.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

HUMAINS (2/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: DESCENDANTS OF GIANT MEN :: OF THE FIRES FROM HELL-