soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 GOULES (2/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 186 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 17:56


les goules

ross boone libre  
kate fitzpatrick prise  
antony gansey libre  
delilah copperspoon prise  

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 186 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 18:05


Ross Boone
rami malek, dane dehaan, shia laboeuf, kit harington
NOM ET PRÉNOM Roswell Boone, mais on le prénomme Ross quand on le connaît un peu. Par les médias, il est appelé GUERRE de par ses capacités de combat et ses yeux de goule ; si l'une de ses iris prend totalement les couleurs des goules lorsqu'il se transforme, la seconde garde une larme coulante de blanc, donnant l'impression de voir un G. ÂGE Trente trois ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 1984, au choix mais il ne vient pas de Détroit. ORIGINES Quelques origines égyptienne copte planent dans ses veines, vestiges d’une révolution contemporaine que des parents ont préféré fuir, et la fierté américaine s'y est mêlée. OCCUPATION Soldat américain blessé au combat il y a maintenant six ans, remercié puis jeté à la poubelle. Au chômage depuis, l’administration militaire l’a oublié et il ne s’en plaint pas, même si des réunions anti-PTSD auraient pu être utiles. STATUT CIVIL Lorsque sa gorge a commencé à réclamer la chair, il a enroulé ses doigts, fort, autour de son coeur ; il bat toujours, mais presque muet, si bien que Ross ne l'entend plus. Mais parfois, le coeur explose d'un trop plein qu'il ne peut contrôler. Puis, apaisé, il se tait pour un temps. ORIENTATION SEXUELLE L’œil se balade sur toutes carcasses, qu'importe le sexe ; seule l'origine de la faim a changé. SITUATION FAMILIALE Famille de militaires, la mère était médecin à la base, entrée dans l’armée où elle a rencontré le père soldat. Le père est mort au combat, et, comme son frère aîné, Ross a rejoint l'armée. Sa mère se trouve toujours sur la même base et son frère, quant à lui, est lieutenant et déployé au Moyen-Orient. Il les tient au courant de ce qu’il fait, mais leur ment pour ne pas les mettre en danger : ils le croient à la recherche d’un emploi stable et n’ont aucune idée du chemin qu’il a pris. CONFORMITÉ Goule non recensée ; c'est dans le confort de son appartement, quelques jours après son retour au pays, qu'il a découvert la triste réalité de sa survie. PARTI Ils le disent Guerre, les médias. Guerre, l'un des cavaliers de l'apocalypse. Le surnom le fait rire presque aux éclats, crée un lourd frisson contre l'échine des autres. Guerre ; il est une machine de guerre. Son âme et son coeur sont dédiés à sa rage de vivre et de vengeance, et sa rage toute entière est dédiée à cet homme qui promet trop de choses. TRAITS DE CARACTÈRE observateur - enragé - destructeur - réfléchi - renfermé - violent - silencieux - brisé - vengeur - triste - fragile - droit - obéissant - bon stratège. CRÉDIT faust
CHRONOLOGIE

1997 Mort de son père au combat/ 2002 Engagement dans l'armée, deux ans après son frère aîné. 2011 Blessure presque mortelle lors d'une mission. Ross reçoit des transfusions sanguines en grande quantité ainsi qu'un don d'organe. Jugé inapte par la suite, il est remercié et retourne chez lui. Quelques jours passent, les gênes de goule s'éveillent. 2013 Rencontre avec Oliver Welsh. 2015 Rencontre avec Rick Krueger et Ronnie Sanders. FÉVRIER 2017 Première apparition médiatique en tant que Guerre.


Rick Krueger L'un est la main, et l'autre l'arme entre les doigts. Ross et Rick. Rick et Ross. Le démon et son chien de l'enfer. Il était presque impossible que ces deux êtres se rencontrent, et pourtant ; et pourtant. La rage de Ross se noyait dans un verre d'alcool - qui goûtait la merde, vu sa nouvelle condition - et Rick a posé ses prunelles, calmes, sages, sur lui. Les deux hommes ont discuté comme le font souvent les gens saouls et en colère ; une utopie s'est créée au fil de leurs paroles et le monde était déjà cendres et feu dans leurs pensées. Ce n’était pas eux, le problème, c’était les autres. Et ils les ont tués, à coup de mots et de rêveries. Ils ont détruit le monde comme on aime le détruire lorsque la colère claque avec trop de forces. Des gens normaux auraient tout oublié le lendemain et seraient retournés à leur vie sans un regard en arrière. Rick et Ross ne se sont pas arrêtés là. Rick et Ross ne se contentent pas de rêver. Et si les rêves de Rick sont fous, emplis de sangs, de larmes et de morts, Ross ne cille pas. Ross écoute le moindre de ses mots et attend l'ordre de mordre, bien dressé.

ronnie sanders Elle possède un coeur en or ; il est certes un peu blessé, abîmé par des gens aux doigts malhabiles, mais il reste en or. C'est peut-être pour cela que Ross l'apprécie. Qu'il se sent calme, en sa compagnie. Il lui fait le même effet, il faut dire. Un apaisant pour les maux de l'autre, voilà ce qu'ils sont. Il n'y a rien de charnel dans leur relation, juste une tendresse certaine, une douceur contre les plaies un peu trop amères. Ils calment les pleurs de chacun, se bercent dans les bras l'un de l'autre lorsque les rêves sont trop sombres. Peut-être quelque chose dans son regard lui rappelle son fils, qui sait ?

oliver welsh Deux ans après sa transformation, Ross a été monsieur X, dans un article d'Oliver. Un homme sans nom dénonçant les intentions cachées de l'armée créant des super-soldats goule, ou du moins, essayant. Il lui a dit ; pour les injections de sang, pour les 72 heures de test avant d'être déposé chez lui, avant d’être abandonné. Les symptômes sont apparus ensuite, l'armée n'a jamais su, mais Ross a compris. Il a compris ce qu'ils désiraient faire, avec lui. Alors, il a dénoncé. L'article a été oublié, depuis, mais Oliver n'a jamais oublié son visage. Et il a senti son coeur se serrer, à voir ce monsieur X devenu Guerre pour les médias, la foule, les gens. Peut-être devrait-il le contacter ? Il l’ignore, mais peut-être que s’il lui parlait, il pourrait comprendre. Pour l’heure, Oliver se dit qu’il ne peut pas le vendre à ceux qui le recherchent, et il attend, un signe, quelque chose.

LAZARUS DANIELS (scen.) Rencontré en 2015, Ross a mis un peu de temps à gagner la confiance de Lazarus, qui était tellement enfoncé dans les mensonges et les faux semblants qu’il était comme un chat échaudé. Mais ils ont fini par trouver un terrain d’entente et Lazarus peut passer de longues heures à discuter stratégie avec Ross. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a suggéré de trouver un moyen de communication indirect, au cas où il devait les prévenir de ne pas l’attendre, ou de venir l’extraire en catastrophe. Laz, en bon fils, a toujours appelé sa mère : Ross a ainsi proposé qu’on installe un micro chez Madame Daniels, sans qu’elle le sache, pour pouvoir entendre les communications. Tant que Laz termine son appel en disant à sa mère qu’il l’aime, tout va bien ; le soir où il ne le fait pas, c’est branle-bas de combat.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 186 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 18:06


Kate Fitzpatrick
rooney mara, noomi rapace, alison brie, brie larson
NOM ET PRÉNOM Fitzpatrick, un nom qu’elle a galéré à apprendre à écrire. Kate, c’est plus simple, mais ça lui a valu des surnoms pourris dans sa brigade, où on l’appelait Kitty, au départ. ÂGE 32 ans, et le poids du monde sur les épaules, on dirait. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Un trou de l’Alabama, où elle ne se rend plus, en plein hiver. ORIGINES Irlandaises, normalement, mais ça lui fait un peu ni chaud, ni froid. OCCUPATION Flic, détective dans la Brigade des Stups de la police de Détroit. Une première pour une goule, d’ailleurs : Kate est sous le feu des projecteurs avec cette désagréable sensation que si elle rate une affaire, on mettra ça sur le dos de toutes les goules. Elle se serait bien passée de cette pression supplémentaire. STATUT CIVIL En couple plus ou moins libre avec une goule mec. ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuelle. SITUATION FAMILIALE Pour l’heure, dernière d’un ensemble de trois sœurs, qui a fini par trouver sa place dans la famille. CONFORMITÉ Goule recensée, nourrie à la viande clonée par le CCG. Après avoir prouvé sa capacité à se contrôler, elle a passé les examens et le concours pour entrer dans la police de Détroit, où elle a été mise en binôme avec un détective humain, histoire que la Police puisse faire un bon gros bras d’honneur au CCG et aux imbéciles qui ne croient pas à la cohabitation possible. Le problème, c’est qu’elle se sait sous le radar : si elle merde dans l’exercice de ses fonctions policières, elle sait que le CCG n’hésitera pas à l’embarquer immédiatement, et adieu la liberté de mouvement. TRAITS DE CARACTÈRE responsable - appliquée - méthodique - patiente - ambitieuse - peu loquace - intuitive - susceptible - curieuse - sociable. CRÉDIT Schizophrenic
CHRONOLOGIE

1999 Révélation sur les goules : Kate met un nom sur sa condition et celle de ses proches. 2001 Recensement d’une partie de la famille de Kate : sa sœur aînée refuse d’être recensée et disparaît de la circulation. 2012 La chair clonée apparaît et rend beaucoup plus facile l’intégration de Kate dans la Police de Détroit. 2013 Début du binôme avec Marlo Langsman, au sein de l’unité chargée de la lutte contre le trafic de drogues. Déception, elle aurait voulu faire partie de la Brigade Homicide, mais le risque était un peu trop fort. 2016 Commence à travailler sur un étrange cas de drogue qui aurait rendu des humains cannibales.


Marlo Langsman Au début, il a cru qu’il allait mourir en ayant une partenaire goule. Il avait déjà fait son testament, par superstition et par crainte. Et puis elle a débarqué, petit bout de femme pas très à l’aise non plus, craignant d’être mise en équipe avec un connard spéciste qui la livrerait au CCG à la moindre boulette. Ils ont reconnu l’appréhension qu’ils ressentaient tous les deux et ont su qu’ils n’étaient pas seuls. Ils sont sous les projecteurs, le premier binôme de la police de Détroit mixte, humain et goule : il a fallu s’habituer à bosser ensemble, mais ils y ont trouvé leur compte et se sont enrichis mutuellement. Autant dire que si ça crache sur les goules, Marlo peut vite taper du poing sur la table, tandis que Kate aura tendance à fustiger les siens en privé lorsque ça accuse tous les humains d’être des enfoirés notoires. Un duo soudé, professionnellement et amicalement, qui continue d’apprendre à réadapter ses comportements, mais sait qu’ils doivent travailler ensemble, main dans la main, histoire de montrer aux autres que c’est possible, si on apprend à se faire confiance.

rafael welsh Autant vous le dire tout de suite, il était contre l’entrée de Kate dans la police de Détroit, au départ. Une goule, et puis quoi encore ?!, avait-il hurlé en lisant le dossier qu’on lui avait remis. Et puis il s’est rangé à la décision majoritaire, et il a dû faire son travail de porte-parole lors d’une conférence de presse où le CCG se déclarait favorable à l’expérience de la police de créer un binôme mixte. Avec les années, son approche de ce duo original a évolué : l’espérance est née, celle que l’expérience fonctionne et que ce binôme humain/goule marche. Depuis, il veille ainsi sur le dossier de Kate avec bienveillance et se retrouve ainsi à croiser les doigts en priant pour qu’il n’y ait aucune bavure ou erreur de la part des observés, parce que ça le désolerait de coffrer cette femme goule en qui il a placé tant d’espoirs.

harry laigse Il paraît que Laigse était légiste, avant d’être dans le DRA. Et même qu’elle faisait partie du CCG avant d’être mutée dans le DRA. Nombreuses sont les rumeurs qui se baladent dans les couloirs du commissariat central, au sujet des agents du CCG et du DRA. L’une d’entre elles a pas mal glacé le sang de Kate quand elle l’a entendue : l’histoire de la furie qui abat une goule dans le hall de réception de la CCG Tower, sans sommation, sans rien, ça coïncide quand même pas mal avec les dates de changement de poste de Laigse, non ? Elle en a causé à Marlo, de ses soupçons, et lui a dit de lâcher l’affaire en regardant par dessus son épaule alors qu’ils étaient tous les deux dans leur voiture de fonction, en route vers un entrepôt douteux. Comme si la blonde légiste du DRA pouvait lui attirer un paquet d’ennuis et qu’elle avait des yeux et des oreilles partout. Kate se méfie, mais essaie de mettre la main sur tout ce qui pourrait permettre d’étoffer son jugement sur la mystérieuse Madame Laigse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 186 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 18:09


antony gansey
ezra miller, ethan green, cole mohr, matthew bell
NOM ET PRÉNOM Antony Gansey, né Lynch de sa maman. Il a gardé le nom de famille de sa dernière famille d'accueil, faute de se souvenir du premier qu’il a porté. ÂGE 26 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 1991, Détroit. ORIGINES américaines. OCCUPATION larbin des ravageurs ; il s'occupe des prisonniers à Michigan central station et les soigne si besoin. STATUT CIVIL seul. ORIENTATION SEXUELLE Il ne pense plus aux sentiments, mais les chairs l'appellent, que ce soit pour le sexe ou pour manger. SITUATION FAMILIALE enfant entré dans le système des hébergements successifs dès l'âge de deux ans, il a vu plus de familles d'accueil que d'années de vie. Ballotté çà et là, il en a oublié une première vie auprès de sa mère. CONFORMITÉ Goule recensée bien que la chose ne serve à rien. Ravageur dans l'âme, presque fou, il dévore tout, même les siens, même lorsqu'il n'a plus faim. Antony est sur le point de perdre la tête, et les crocs qui sont sortis en permanence semblent le signaler à quelques imprudents qui auraient voulu s’en rapprocher. PARTI Il se fiche du monde entier tant que son ventre est plein et que le sang coule contre ses lippes. TRAITS DE CARACTÈRE affamé - solitaire - dérangé - excentrique - stalkeur - joueur -  anti-conformiste - débrouillard. CRÉDIT ERIAM.
CHRONOLOGIE

1993 (deux ans) Séparé de sa soeur par les services sociaux. Enfance (1993-1999) Voyages nombreux au travers des familles d'accueil. On ignore encore sa nature de goule : ses parents adoptifs le voient généralement comme un enfant anorexique et boulimique. 1997 Le ventre qui grogne, une surveillance très légère, le gamin de six ans fait le mur pour la première fois, comme un ninja. Il déambule dans les rues et les crocs avides de chair fraiche grignotent le bras d’un vieux mendiant qu’il croise, avant qu’il ne prenne ses jambes à son cou, retour au bercail comme si de rien n’était. 1999 Identifié comme une goule par le CCG, il sera désormais placé dans des familles d’accueil de goules. Fin de l’année 2000 Recensé avec sa famille d’accueil de l’époque. 2001 Rencontre avec Jehan Marr. Antony dévore également Ava Rowe la même année. Adolescence (2004-2010) Massacres nombreux, peu discrets. Il voyage encore d'une famille à une autre. Personne n’essaie de le cadrer et de lui mettre du plomb dans le crâne, le gamin effraie plus qu’on ne voudrait le reconnaître. 2008 Antony découvre une église à l’abandon : le bâtiment l’inspire, il y amène désormais sa bouffe pour jouer. 2010 Il est en train de jouer avec sa nourriture quand des ravageurs arrivent : ils se jaugent avec appréhension, eux en bande, et le petit gars, quasi-osseux, qui les regarde avec des yeux fous. La cohabitation se met en place. 2012 Libéré du carcan des familles d’accueil à 21 ans, Antony s’installe définitivement dans l’église avec les ravageurs, qu’il rejoint malgré une méfiance persistante.


Ava Rowe Elle avait seize ans. Antony, gamin affamé, qui ne supporte pas la nourriture donnée par le CCG, tombe sur un cadeau des dieux. La jeune femme s'enfonce dans les ténèbres pour finalement lui faire face. Un morveux. Un brun fatigué, blanc et à l’apparence étrange. Des ongles noirs et des yeux inhumains. Goule. La mâchoire de la gamine se contracte, elle se retourne pour rebrousser chemin, pour demander pardon à son père et revenir à ses côtés - puis le néant. Elle tombe, ventre au sol, bras contre le bitume. Antony lui arrache un morceau de chair, puis un autre, encore un autre, il la dévore comme son ultime festin. Alors que son corps est déchiré, que certains os sont visibles, que la vie n'est plus là ; elle se réveille, à moitié nue. Seule. Étrange fumée noire qui s'évapore au-dessus d'elle, Ava n'a plus mal. Ava est vivante, et son agresseur anonyme a disparu.

sara lynch Le frère et la soeur. L'un qui a oublié, l'autre qui se souvient. Antony n'avait que deux ans lorsqu'il a été séparé de sa soeur. Il a oublié, tandis qu'elle se rappelle. La jeune femme aimerait retrouver son frère ; elle brûle d'espoir, quelque part, de le revoir un jour. Lui s'en fiche totalement ; ça lui importe peu, surtout qu’il n’imagine pas avoir une famille encore, quelque part. Mais ses yeux se sont posés sur elle, pourtant, et quelque chose a grondé dans ses entrailles. L'appel de la chair, de la faim. Car elle dégage cette odeur étrange, et sa chair lui semble bonne, éveille ses papilles. Il aimerait la manger. Il l'observe à la télévision, lorsque Monsieur Welsh fait ses discours à la noix, et il sent son ventre qui gronde d'appétit. Chacun est le revers de l'autre ; le soleil et la lune. Pile et face. Elle brille et il sombre.

jehan marr À 11 ans, Antony a rejoint une famille de goules pour quelques mois. Voisins de leur demeure, les Marr. C'est d'un oeil curieux qu'Antony a longtemps dévisagé le petit Jehan, du même âge que lui, qui semblait se faire martyriser par ses copains. À l'écart, la jeune goule folle a dévisagé pendant quelques mois, sans jamais lui parler, alors que parfois, Jehan lui relançait son regard, un vide dans les yeux. Il y a quelques temps, les deux jeunes hommes se sont revus. La faim dans les tripes, Antony s'est attaqué à une proie facile, un barrista sortant les poubelles. Le goût de la goule sur sa langue ne l'a pas empêché de dévorer son repas, ni même le regard de Jehan posé sur lui, le jeune homme allant voir ce qui prenait autant de temps à son collègue. Jehan l'a laissé faire sans dire un mot pour au final lui tendre un linge qu'il avait à sa taille, pour qu’Antony se nettoie les mains. Ils ont parlé comme si aucun cadavre ne se trouvait à leurs pieds, une lueur d’intérêt dans l'oeil de Jehan.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 186 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Lun 11 Sep - 18:10


delilah copperspoon
jessica chastain, amy adams, bryce dallas howard
NOM ET PRÉNOM Delilah Copperspoon. ÂGE Trente-huit ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 1979, Détroit. Elle n'a jamais été ailleurs et ne désire pas le faire. ORIGINES Anglaise de son père et irlandaise de sa mère. Ils ont immigré après leur mariage, avant sa naissance. OCCUPATION Propriétaire d'une clinique d'avortement dans le centre-ville de Détroit. Au sous-sol se cache un restaurant, le fin gourmet, où bon nombre de goules fortunés viennent dévorer de fins bouts de chair. STATUT CIVIL Vipère ; elle dévore les hommes qui l'approchent de trop près après s'être amusé. ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuelle. SITUATION FAMILIALE Au choix. CONFORMITÉ Non-recensée. Delilah affirme que les siens devraient être libres de leurs mouvements. Elle croit que les hommes sont dépassés, que les siens sont meilleurs. D'un œil attentif, un verre de sang à la main, elle attend de voir ce que les Cavaliers préparent et se demande si elle ne devrait pas lancer des paris. TRAITS DE CARACTÈRE Froide - manipulatrice - bornée - sévère - crainte - confiante - calculatrice -  méthodique - hautaine. CRÉDIT SHINING HEART.
CHRONOLOGIE

1978 Naissance. 1996 à 2000 Études en médecine, spécialisation dans la gynécologie et la chirurgie obstétrique. 2000 Ouverture de la clinique d'avortement, elle commence à recevoir des lettres de menace d’organismes pro-life et se lèche les babines quand certains de leurs porte-paroles se pointent devant ses portes. 2001 Ouverture du fin gourmet. 2002 Elle fait la connaissance de Ava Rowe, une ajin dont elle achète la chair et en fait sa vache à lait favorite. 2005 Entre la viande d’ajin, la récupération de la chair inerte dans sa clinique, et le sang de certains humains pro-life stupides, Delilah fait rondement tourner son affaire, en préparant soigneusement ses coups pour éviter qu’on la soupçonne d’être pour quelque chose dans la disparition de militants véhéments. 2017 Le commerce fleurit toujours et les goules continuent de venir se régaler chez elle grâce à une bouche-à-oreilles discret : Delilah s’interroge sur la suite à donner à toute cette histoire. S’étendre, ou rester dans ce petit entre-soi qui la protège des attentions du CCG.


Ava Rowe Ava et Delilah. Viande et bouchère. Nourriture et goule. Elles se connaissent depuis qu'Ava traîne dans les rues. Apprenant qu’elle avait face à elle une créature régénérante, Delilah a fait les comptes, et plutôt que de la dénoncer, elle fut la première à proposer un deal à Ava, un morceau de chair contre une grosse somme d'argent. Depuis, la gosse est tombée dans un cercle vicieux. Delilah lui fait peur. Cette femme, charismatique, imposante et puissante lui arrache un frisson d'effroi. Pourquoi ? Car Delilah accentue le désir des goules à goûter de la chair d'ajin. Et elle menace. Ose te vendre à un autre restaurant et je te retrouve pour t'accrocher dans la chambre froide comme une truie. Ava fait tout son possible pour ne pas avoir besoin de recroiser son regard - sauf qu'en ce moment, les temps sont durs ; ses clients particuliers demandent des prix et certains deviennent violents. Si Ava veut payer son loyer et ses excès, elle va bien devoir y retourner.

Rick Krueger Les corps se lient dans de lourdes caresses ; ils se dévorent l'un l'autre sans attache, ne serait-ce que quelques heures, avant de s'observer dans l'indifférence la plus totale. Les choses sont sérieuses. Les affaires sont les affaires. Rick et Delilah possèdent un pacte, un contrat. Il lui apporte les 'soldats' qui ne se plient pas à ses règles. Ceux qui osent trop, ou qui n'obéissent pas assez. Il lui apporte ces hommes et ces femmes après interrogatoire, manière efficace de faire disparaître les carcasses. Delilah, quant à elle, l'informe de ce qu'elle apprend dans les rues. Le cœur de Rick est trop dur, trop sûr que la solitude est mieux que la trahison : alors ils ont une relation professionnelle, intéressée, et cela leur suffit.

Rafael Welsh Un verre entre les doigts, un regard en coin au bar ; elle lui a souri, Delilah, puis est venue le rejoindre et converser. Ils ont parlé de nombreuses minutes avant qu'elle ne lui demande, une lueur dans les yeux, s'il voulait bien la raccompagner. Rafael ne s'est pas fait prier ; pire erreur. Marchant dans la nuit, elle a continué d'être belle, mais au détour d'une rue déserte, ses yeux sont devenus noirceur et sang. Delilah a tenté de le dévorer sans y parvenir. Une simple bouchée a été prise sur le bras de l'homme, proche de son épaule. Rafael a su se défendre avec son arme à feu, et Delilah a disparu dans la nuit. Depuis, il a oublié son visage, mais il le revoit pourtant la nuit, lorsque ses cauchemars font surface.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

GOULES (2/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peindre des goules KoW
» Du mort, du vivant, des critiques...
» Morts vivants alternatifs pas chers
» [RP] Course à la goule !
» Proposition, etude de roster (Tournoi et ligue).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: DESCENDANTS OF GIANT MEN :: OF THE FIRES FROM HELL-