soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 (myrthe) a loud bang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 18:59


MYRTHE BELHOST
lies lies lies
NOM ET PRÉNOM : Ses papiers indiquent qu’elle s’appelle Myrthe Belhost. Elle-même a presque oublié son vrai nom, ses vraies origines, sa vraie vie. ÂGE : 30 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Haïti l’a vue naître, c’était au printemps, il y a trente ans. ORIGINES : Haïtiennes, françaises et britanniques, mais aussi esclaves. Elle a grandi en Grande-Bretagne, à Manchester, où la vie n’était pas toujours rose, mais toujours plus agréable qu’aux États-Unis. OCCUPATION : Ajin révélée en planque, professionnelle de la débrouille, craintive maladive, stressée de la vie. STATUT CIVIL : Y comptez pas trop. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle. Mais plus trop avec des humains, par contre, et pas encore avec des goules, même si ça pourrait être goulifiant. SITUATION FAMILIALE : Elle n’en sait rien, et préfère ne pas trop y penser. Ses parents doivent être morts d’inquiétude, à moins qu’ils ne soient morts tout court. MORT ET CAPACITÉS : Une explosion, colossale, qui a enflammé le bâtiment où elle officiait. Et quand elle en est sortie indemne, mais les vêtements déchirés, ensanglantés, brûlés, les gens ont compris ce qu’elle était, et la fuite a commencé. PARTI : Ajin révélée un peu contre son gré, et même à son insu, elle est en fuite et ne sait pas vraiment où elle veut mettre les pieds, ni ce qu’elle peut faire avec sa vie. Elle erre, de planque en planque, et se nourrit avec ce qu’elle peut. TRAITS DE CARACTÈRE : consciente d’être dans la merde - désirant s’en sortir - patiente - un peu flippée - résignée aussi, quand même - calculatrice insoupçonnée - observatrice, histoire de survivre - tenace - courageuse - séduisante sans trop forcer - minutieuse.
CHRONOLOGIE

2006 commence à travailler comme artificière apprentie. Aime beaucoup ça, décide d’en faire vraiment son métier.
2010 part poursuivre sa formation continue auprès d’artificiers américains, à Boston notamment.
2012 trouve une place vacante dans un collectif d’artificiers de Détroit. S’installe dans cette grande ville en plein renouveau.
2014 Elle le sentait pas, ce matin-là : le dispositif, tout ça, alors qu’elle était artificière artistique, elle a été embauchée pour faire péter un bâtiment à détruire. Elle bosse bien avec les gars du BTP, donc elle s’inquiète pas trop. Ça pète alors qu’elle faisait les dernières vérifications des réglages : ça devait péter le lendemain.
12 mars 2014  Les flammes, les sirènes des pompiers, les secouristes qui essaient de déblayer. C’est le début du reste de sa vie : quand elle sort indemne des décombres, on sait ce qu’elle est, et passée la stupeur, on la désigne du doigt. Elle fuit en courant.
2017 Ça fait trois ans qu’elle erre et se planque où elle peut quand elle le peut dans cette putain de ville. Sa photo est placardée dans des recoins de la city, elle peut pas prendre de bus, de taxis, de trains sans risquer de se faire choper. Sa vie, c’est vraiment devenu de la merde d’un coup, et elle s’en est pas encore remise.


THE FLESH TO THE BONE

Ici la faiblesse, et son incarnation la plus performante (Arté).


i. Tout ceci n’est qu’un mensonge, professionnellement construit dans les locaux d’Interpol, et transmis par communication cryptée à la demoiselle qui prétend s’appeler Myrthe Belhost. Tout ça pour réussir à protéger l’Europe d’une éventuelle menace terroriste. Tout ça pour en savoir plus sur ces mystérieux groupuscules, récemment nommés Cavaliers de l’Apocalypse. Tout ça pour pouvoir approcher au plus près ce type qui se fait appeler Pestilence, et pour lui mettre la main au collet. ii. En vrai de vrai, elle s’appelle Yannick Dzabané, née à Haïti, aussi, parce qu’elle ne reniera jamais ses origines ou sa nationalité (bi-nationalité, en fait). Elle est née le 18 juin, elle a trente ans, a grandi aussi en Angleterre, à Birmingham cela dit, a deux frères, des parents encore en vie, qui ne comprennent pas pourquoi elle est rentrée à Interpol, mais gardent le secret comme des professionnels. iii. Quand elle est partie aux États-Unis, c’était pour enquêter sur l’origine d’explosifs retrouvés dans un appartement qui avait été perquisitionné sur la base de renseignements secrets. Elle s’est ancrée dans le paysage, a joué la nouvelle, celle qui ne connaissait rien, et a observé. Tapie dans l’ombre, elle est presque devenue un agent dormant, une féale d’Interpol sous couverture toujours plus épaisse. iv. Les agissements de certains non-humains en Europe ont titillé la curiosité des gros pontes d’Interpol, elle a été orientée sur ces questions en 2013, et le temps qu’on trouve le moyen de la faire « mourir » et passer en fuite, il a fallu un an. v. Yannick est tout ce qu’il y a de plus humain : elle n’a jamais eu d’expérience de mort subite, ou rien de tout cela. Son caractère d’ajin, c’est le plus gros mensonge de toute sa vie, et elle serre les fesses régulièrement en espérant que personne ne remettra sa nature officielle en cause. vi. Sa formation d’artificière, elle l’a vraiment faite avec sérieux : à la fois par curiosité de voir où ça pouvait l’emmener, et aussi parce que les explosifs, les feux d’artifice et tout ça, c’est fascinant et elle a toujours aimé ça. Les grosses explosions au cinéma, quand elle en voyait, ça la faisait marrer : elle pouvait identifier, à force, les vraies flammes et fumées du reste ajouté de façon digitale, un don que personne ne lui envie.vii. Sous-marin européen-haïtien en terrain américain, elle a vraiment aucun intérêt à se faire repérer, même si elle sait qu’Interpol se bougera s’il faut venir la tirer des griffes du DRA. L’intérêt, au moins, c’est que tout ce qu’elle voit, elle le communique à Interpol, qui fait un peu ce qu’il veut avec. Autant dire que les informations qu’elle peut compiler ne finissent jamais dans les mains des organismes américains CCG et DRA. Et tant mieux. viii. Oui parce que toute sûre qu’elle est d’agir dans l’intérêt de ses nations et de l’humanité entière, elle commence à avoir des doutes : est-elle dans le bon camp, en fait ? ix. Ça fait trois ans qu’elle erre dans Détroit et qu’elle trouve pas grand chose de pertinent. Ou en tout cas, rien qui ne lui indique qu’il faille frapper un grand coup dans ce tas de merde qu’est Détroit. Les cavaliers de l’Apocalypse, pour l’heure, ne sont qu’un mythe pour elle, même si Pestilence et Guerre sont bien incarnés. x. La dernière information qu’elle a pu glaner comme ça, en tendant l’oreille et en se faisant complètement oublier de son environnement, c’est une histoire de marché des goules, un truc clandestin pas net, pas officiel, et probablement pas sûr pour une humaine comme elle avec zéro capacité de résurrection. Mais elle va y aller, quand même, parce qu’Interpol le lui ordonne. « Vous faites pas tuer, par contre. » qu’ils ont dit, ces couillons. La bonne blague.


Dernière édition par Myrthe Belhost le Ven 15 Sep - 19:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 19:06


DOSSIER DU DRA
avis de recherche
Nom : Belhost
Prénoms : Myrthe Queenie
Date de Naissance : ??/??/??
Lieu de Naissance : Haïti (à vérifier)

Informations : Personne dangereuse, connaissance élevée des explosifs. Ne pas s'en approcher sans les protections de base.
Hypothèses : A disparu de l'espace public le 12 mars 2014. Probablement affiliée aux Cavaliers de l'Apocalypse depuis. Relancer les collèges du FBI pour en savoir plus.

Agent en charge du dossier : Jay Monroe ; Leonard Rosen.



Dernière édition par Myrthe Belhost le Ven 15 Sep - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 19:10


j'ai changé de compte simplement pour t'accueillir avec jaco, tu vois ?
tu sais ce que je pense de ton idée, de ce personnage :ko: j'ai hâte de voir la suite, ok

_________________


i feel like shit ; it must be love
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 19:12


T'es soyeuse meuf.

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 19:47


J'suis tellement swag que j'me valide d'emblée, bim.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 113 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 20:36


T'es belle

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas
 

(myrthe) a loud bang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» guns sur bang de gaelco
» Mode Big Bang :D (Commando)
» [jeu mathieu] Bang ! (nouveau nom de wanted !)
» Moteur screamer, big bang, low bang.
» [News] DEXTER (Bif bang pow!) 2009 en cours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-