AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 you better stay clever if you wanna survive - a.r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 22:37


ava rowe
the chase has just begun
NOM ET PRÉNOM : Son nom, Rowe, craché faiblement en l'air alors qu'elle repousse avec une moue la question d'un mouvement fluide de la main. le nom semble être une dernière moquerie à son égard alors que le rire platonique de son père résonne inlassablement dans ses oreilles, souvenir douloureux de son passé. Le prénom Ava est dérivé de l'hébreu H'wwah, synonyme de « vivre »... Plutôt ironique sachant que la gamine meurt constamment... ÂGE : Trente-deux ans s'inscrit sur ses traits de gamine. Ses traits de porcelaine semblent figés dans la jeunesse éternelle. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Née un trois octobre, elle a vu le jour durant une nuit des plus banales. rien n'annonçait que cette douce femme mettait au monde un tel monstre. ORIGINES : elle a l'amérique dans le sang, famille américaine depuis des générations et selon certains vieux bouquins, elle serait descendante des premiers colons. OCCUPATION : des corps qui se heurtent et se noient sous le désir brûlant des vices. entre plusieurs hommes et quelques femmes, ava exerce le plus vieux métier du monde. vendre son corps. et puis, elle se renouvelle en vendant de sa chair, douceur sur le palet des sanguinaires. STATUT CIVIL : Célibataire, elle ne cherche de la compagnie que l'espace d'une nuit histoire de se mettre quelques liasses de billets en poche. elle est incapable de stabilité et ne croit plus au concept de l'amour depuis des années même si, à une époque, elle y a cru. ORIENTATION SEXUELLE : femme à femmes, femme à hommes. hommes aux mains rugueuses et destructrices, femme aux courbes. femme aux lèvres posées sur elle, pour vénérer son corps. les lèvres de dieux qui bénissent sa peau. SITUATION FAMILIALE : la mère dévorée par le monstre invisible, par le démon des maladies. le père paumé qui sait plus trop où s'enligner. ava disparue, ne supportant plus ce spectacle désolant. MORT ET CAPACITÉS : Poupée elle choie, bel astre défait. Quand entre ses doigts se détruit le visage de porcelaine, les illustres cheveux d'ébène. Elle gît là, poussière de soi, respirant faiblement ce qu'il lui reste de vivant. Elle se fane pour mieux fleurir. Elle a surpassé jésus, elle est une déesse à renaître de la sorte. Mais elle a cette chose qui la suit parfois. Ce corps décharné, dévorant la noirceur qui s'échappe de sa peau de lait... être de malheur, il a ces griffes qui chatouillent ses genoux, ce trou à la place du visage d'où pourtant s'échappe des mots et puis, sur ce corps élancé s'étire une paire d'aile encrée. La créature intrigue, tourmente, terrifie la gamine qui se contente de l'observer lorsqu'elle la voit. PARTI : elle croyait en dieu. elle y croit peut-être encore un peu. elle récite parfois des prières en silence, surtout par habitude. le cerveau saturé par les croyances de son père. avant, dieu lui chuchotait parfois à l'oreille. maintenant, elle n'entend plus rien. elle entend le grincement des dents de son IBM. elle entend son rire dans ses nuits d'insomnie. il lui tend la main et elle oserait presque y déposer ses fins doigts pour qu'il l'entraîne vers la noirceur, encore un peu plus. pour s'enfoncer dans la suie, la crasse, le goudron, le sang frais des innocents. dieu était son unique parti et puis, il s'est évanoui. maintenant, il n'y a qu'elle qui compte, elle et sa solitude qui s'affronte du regard dans ce monde où tous cherchent à défendre leurs convictions, leur droit à leur bouffée d'air frais. TRAITS DE CARACTÈRE : La jolie poupée aux cheveux carmélites, à la tête embrumée, aux rêves lucides perdus dans le sombre étoilé d'une nuit craquelée. Ava, l'arrogance et le sarcasme entre la rosée de ses lèvres sucrées, l'intelligence et le malin dans ses prunelles d'outre-mer changeantes aux effluves noyade suspendues dans le vide. Ava Rowe, la boursicoteuse. Les mots brûlants coincés en travers de la gorge. Le chant des sirènes qui baigne dans les vagues de ses iris alors que la manipulation agit. Ava, avec ses mystères bleus blues. Ava Rowe, c'est doux, c'est langoureux, la caresse du vent sur l'épiderme lézardée des souvenirs passés. Ça te rappelle une fille un peu égarée, à bout de souffle, d'une fille un peu comme toi, un peu effacée, un peu décalée. Une enfant sauvage un peu trop tout, un peu trop rien. Contradiction doucereuse, l'insensée tortueuse. La haine et l'amour entrelacés dans une valse effrénée.

égoïste - maligne - intelligente - taquine - tactile - brisée - seule - débrouillarde - profiteuse - manipulatrice
CHRONOLOGIE

2001 : elle avait pas fini de bourgeonner la jolie fleur du désert, quand son soleil s'est éteint dans un murmure volage. quand ses phalanges ont effleurées la peau translucide de son être dont, trop gourmande, la mort avait festoyée. le feu s'est éteint avec le crépuscule, le voile brouillard glissant sur ses prunelles désemplies. la gamine, les pieds traînant, le cœur souffrant, sourire fastidieux, observa le corps de la mère expirer son dernier souffle, perdante contre le monstre.
2001 : Elle a l'impression que ses os sont de la poussière. Elle croit que son coeur ne bat plus. Elle a le goût d'racines de pissenlit dans sa bouche cousue. Elle vit le vide, le néant, l'absence. Les paupières ne savent plus se clore et la cage thoracique ne brasse plus l'indispensable oxygène. Ava, elle est persuadée que son corps a rendu l'âme mais qu'il délivre encore le fond de sa pensée. Ses prunelles boucanées ne voient plus. Le filet fait son apparition, léchant sa peau avec voracité. Le big bang à plus petite échelle, l'air aiguillonne de nouveau ses poumons, ses yeux fixent toujours le ciel, mais avec répulsion. naissance d'une luciférienne en pleine puissance.
2002 : Le corps en cavale belle vagabonde, t'aspires à fuir loin de ce cosmos ombragé une fois qu'entre tes phalanges t'auras convoqué Thanatos. Ici les coeurs battent sous gaz de la mort aux rats. Ici les âmes saignent pour purger leur trépas. À ses yeux l'univers est mort et elle avec, à ses yeux l'Enfer de Dante gît là, sous ses prunelles atrophiées de gamine éthérée en quête de son exutoire. sous la dantesque emprise de ce monstre, le frisson courant le long de sa colonne, ce restaurant maudit tout comme sa patronne la font trembler, lui donne envie de se barrer.
2003 : lèvres appelant à la perdition, courbes ondulant, heurtant, nouvelle prostituée aux plaisirs décadents. poupée de chair aux ordres de ceux qui viennent oublier. divertissement corrompu qui cri à la nuit.
2013 : il est la douceur au milieu des vices, un bout du paradis perdu en enfer. il est une oreille attentive qui ne demande qu’à aider, à servir. docilité qu’on a imprimé dans son âme du revers de la main. il aime le monde malgré sa laideur, il aime ces monstres qui y foulent le sol. étrange homme qui ne la touche qu'à occasions, étrange homme qu'elle ne sait réellement oublié dans cette marre de visages, il se révélera probablement éphémère comme les autres.


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : mermaids tears âge : 19yo. code du règlement : AR avatar : phoebe tonkin crédit : tumblr (gifs)


ta pureté ressemble à la mort et la révolution
dont tu rêves n'est pas la nôtre: tu ne veux pas changer le
monde, tu veux le faire sauter.

i. (peur) créatures à huit pattes se glissant de fil en fil, ça met ses nerfs en boule, ça lui donne une envie de hurler. arachnides de tout genre, ça la fou en rogne. phobie des plus sordides, mais des plus fréquentes, elle ne peut s'empêcher de craindre ces bestioles au corps velu. ii. (croyances) Elle se croit belle âme éthérée en route pour le purgatoire, encore coincée entre l'athéisme et la chrétienté. Encore bancale, pas pleinement dévouée. Persuadée que son errance cessera une fois qu'elle aura trouvé la clé de voûte de cette existence absurde de fantôme humanisé où elle meurt à la chaîne. iii. (2001) le géniteur dormait, cette nuit-là. ses ronflements se faufilaient partout dans la petite maisonnette sombre, froide, terne... elle avait glissé le peu de vêtements qu'elle possédait dans le sac poussiéreux et avait chaussé ses plus confortables chaussures. elle était prête, mais partir abandonner le veuf lui faisait un pincement au coeur. elle avait embrassé son front alors qu'il était bercé par les bras de morphée et elle avait prit la fuite. elle était disparue, quittant les sanglots, les silences interminables, le cocon chaleureux qui était devenu un tombeau glacial. elle avait fui cette prison et ses pas feutrés avaient fait craquer le plancher. son père n'avait jamais arrêté de ronfler. à l'extérieur, la vie lui caressa la nuque, entremêla ses doigts à ses mèches, elle lui avait dit pars avant la fin, pars avant la fin des tiens. et la gamine était partie ne se doutant pas du sourire mesquin qu'arborait la vie. iv. (2001) Sur sa poitrine inviolée, se cristallise la croix dentelée, ce qu'elle a parfois tenté de réfuter. Ciselée, décorée de fer forgé, elle extrait le bijou de ses doigts tremblants, blasphématrice du Christ, entre ses doigts brûlants, elle laisse croître une prière éplorée. abandonnée par l'être tant respecté et aimé, la voilà, la belle athée, qui croit que la vie s'est bien foutue d'elle, parce que y'a que Jésus qui peut ressusciter après tout... v. (2005) il lui sembla sentir les doigts du client s'emmêler dans sa chevelure noiraude. il jouait avec les mèches de sa crinière noisette et soudain, il serra bien trop fort. elle sut alors qu'elle n'aurait jamais dû accepter les avances de ce client nébuleux. la lame du canif vint embrasser sa gorge et de sa force, il plaqua son corps contre la tôle encore fumante de sa voiture. l'homme laissa place à la bête. premier client violent, premier client qu'elle ne peut gérer. Elle continue de jurer, jolie démone aux yeux voilés. Et quand sur ses joues perle cette monstruosité salée, gamine, elle se met à hurler. « Espèce d'enfoiré. » Ava craches ses vices. Elle éviscère. La colère lui donne la nausée, mais elle ne peut rien faire. Elle ferme les yeux, la mâchoire contractée. Elle prie pour sa mort. L'ange de la mort miroite derrière le client, être au corps de jais, ses griffes s'enfoncent dans la chair, le cri d'agonie du misérable finit dans un gargouillis, le liquide vermeil éclaboussa la peau de lait d'ava et le ciment. la gamine posa avec lenteur ses prunelles sur l'être, mais celui-ci disparaissait déjà. vi. (2010) Elle était trop parfaite. Ava le savait. Sirène à la voix ensorcelante, aux lèvres délicieuses, tel un vulgaire homme de mer, la sulfureuse brunette s'est retrouvée sous son charme. Celle-là, c'était le premier amour. Les papillons dans l'estomac, les frissons dès que les peaux se frôlent, les montagnes russes, dure de garder la tête froide avec une femme aussi insondable et immodérée. vii. (2012) Coeur émietté, coeur amer, elle a la rage au fond des entrailles. on s'est foutu d'elle avec une facilité déconcertante. elle monte les murailles de pierre autour des ruines fumantes de son coeur brisé. elle ne voit pas l'intérêt d'aimer une autre personne si c'est pour se sentir de nouveau aussi vulnérable. elle préférait qu'on lui arrache le coeur que remonter dans ce manège étourdissant. viii. (2012) L'alcool et la drogue empoisonnent son système et elle sombre, elle tombe dans l'abîme et elle s'éperd de cet endroit sans foi ni loi, atteinte du syndrome de Stockholm pour cet enfer. Elle veut juste oublier, se changer les idées, se rebeller contre la tyrannie de ce monde, se rebeller ce monde qui tente de l'enterrer, de la faire sombrer dans l'oubli. Elle a atteint le fond. Elle a l'impression que c'est la fin, mais dieu ne lui accordera pas cette faveur malgré la volonté à la gamine de mourir. ix. (2013) le client invisible, le client qui espère sauver l'âme en perdition... il y en a toujours des comme ça. ils aiment trop les yeux innocents, les sourires naïfs, ils ont des rêves de candeur avec la damoiselle. le client invisible, l'homme mystérieux, y'a quelque chose de différent. la délicatesse des touchers presque inexistants pourtant, les discussions diversifiées, les sourires sincères, ava apprécie ces moments aussi étranges peuvent-ils être parfois. elle avait perdu l'habitude de voir le côté bon des humains, de voir le bon en général et pourtant, cet homme aux allures timides et hésitantes lui rappellent que tous les hommes ne sont pas forcément mauvais. x. (morts) la mort est quotidienne, elle frappe généralement sans prévenir. lorsque les personnes meurent, elles ne reviennent pas. c'est l'ordre naturel des choses. on est pas tous des jésus ambulants après tout. pourtant, ava, la mort a levé le nez sur cet enfant de dieu. elle lui a levé le nez si souvent dessus qu'il est impossible de calculer. ava a tout fait pour tenter de goûter aux délices de la mort, mais rien à y faire. la mort n'aime pas ava.


Dernière édition par Ava Rowe le Mer 20 Sep - 23:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 22:38




Dernière édition par Ava Rowe le Mer 20 Sep - 23:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 100
Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 22:57


j'aime j'aime j'aime les premiers mots
j'ai hâte de voir la suite, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce pv
bienvenue sur fab et n'hésite surtout pas en cas de question

_________________


i would know him in death
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 97
Voir le profil de l'utilisateur


Ven 15 Sep - 23:15


Trop hâte de voir ce que tu vas faire de la belle Ava
Bienvenue à toi!!
Courage pour la suite!

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 134
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 7:49


Ava la choupinette :ko: J'aime déjà le début, j'ai hâte de voir la suite !
Bienvenue ici

_________________


― join the hunt

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 8:44


ava ma vie, ce scénar est une perle, j'en suis amoureuse
tes premiers mots mettent l'eau à la bouche et et et cette bouille, on ne peut qu'aduler :ko:
bienvenue bôté, hâte d'en lire plus

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 131
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 14:56


il me tarde d'en lire plus sur Ava, ce PV est quand même abonné aux emmerdes
Bienvenue et bon courage pour poursuivre ta fiche, ça part dans le bon sens en tout cas

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 15:34


Jehan: Awn merciii, j'espère que ça vous plaira aha

Temoe: Merciii

Anastase: james mcavoy, doux jésus :ko: Merciiii

Rhea: awn merciii, t'es un amour

Harry: omg la sexy gillian Ouais, Ava est clairement l'abonnée #1 aux emmerdes Bref, merciii hihi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
un envol.
Messages : 27
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:54


haooon, ava ! et puis une ajin !
hâte de la découvrir en jeu et la suite de ta
fiche ! bienvenue parmi nous et bonne chance
pour l'écriture ! <3

_________________


présentationliens
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 43
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 21:55


Bienvenue à toi avec ce PV... vla cool, faut le dire. Elle m'a fait de l'oeil, un peu, j'avoue.

_________________
   
« Oh death, will you spare me over and ever ?  How you are treating me  You've closed my eyes so I can see and you hurt my body and made me cold. You run my life but I have no soul.».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 23:40



bienvenue par ici
tous tes choix sont :ko: :ko: :ko:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 23:07


Ma viande régénérante
T'es tellement belle, j'en salive déjà ! Puis ta plume quoi, c'est enivrant comme du poison dans les veines. Cela me donne encore plus faim, c'est mal :ko:

_________________
i'm a hurricane ♒︎ I'm a wanderess. I'm a one night stand. Don't belong to no city. Don't belong to no man. I'm the violence in the pouring rain. And there's a storm you're starting now. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 23:35


Chrysippe: Awn, t'es trop chou

Lilian: Merciii et je sais, Ava, c'est un PV de perfection quoi

Minsoo: Merciii

Delilah: Arrête de me prendre par les sentiments comme ça, tu me donnerais presque envie d'aller faire un tour à ton resto :ko: :ko:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 27
Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 19:35


Quel délicieux potentiel gâché. :ko:
Ava est divine, je suis sous le charme.

Bienvenue chez toi.

_________________
I DON'T PLAY THE ODDS
I PLAY THE MAN
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 23:44


Awn, merciiii
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 43
Voir le profil de l'utilisateur


Jeu 21 Sep - 0:04


Bienvenue à toi le buffet
Je suis fan de ta fiche t'imagines pas
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur


Jeu 21 Sep - 1:26


my my my
cette petite est parfaite, tu la manie si bien. j'ai hâte de voir la suite, j'ai hâte de la voir à l'oeuvre. les choses s'annoncent drôlement intéressantes

félicitations, tu es validé(e)
bienvenue dans les sombres rues de detroit
Sur vos crocs ou dans vos veines coule le sang bouillant de ceux qui piétinent le bitume de Detroit. Prenez un instant pour respirer, avant d'aller vous perdre dans les obscurs recoins de la ville.

Après la validation, il est important d’aller recenser vos diverses propriétés — votre visage, votre habitation ainsi que votre occupation — dans cette cette section pour ne pas qu’ils vous passent sous le nez. Ensuite, direction cette section pour créer votre fiche de lien, un modèle (facultatif) se trouvant à votre disposition au besoin.

En cas de questions, n’hésitez à rejeter un coup d’œil aux annexes et textes explicatifs mais si vous êtes toujours perdus, rendez-vous ici pour poser vos questions au staff. N'oubliez pas de suivre régulièrement la section intrigue pour vous tenir au courant des sujets en cours et des articles parus.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu sur FAB !

_________________


almost like the blues
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur


Jeu 21 Sep - 1:28


Lyall; T'es trop adorable

Leonard: Merciii!
Revenir en haut Aller en bas
 

you better stay clever if you wanna survive - a.r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I Know You Wanna Stay In Bed But It's Light Outside ▬ Calleight & Kristen
» I know I can be what I wanna be
» A Freaky Beast wanna say Hell'O . . .
» I can't live with myself, So stay with me tonight ! [Deh]
» I Wanna Be The Shrine Maiden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-