soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Louka Anderson - Tel un oiseau en cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:02


Louka Anderson
Je tenterais de sauver l'humanité
NOM ET PRÉNOM : Louka ANDERSON ÂGE : 26 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE :16 juin 1991. Londres ORIGINES  : Londonien OCCUPATION : Chercheur dans le département scientifique au sein du centre de contrôle des goules STATUT CIVIL : Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : Gay SITUATION FAMILIALE : Enfant unique. PARTI : Louka tente de sauver l'espèce humaines mais ne considère pas les goules comme des monstres.

TRAITS DE CARACTÈRE :
Louka ne se comporte pas de la même façon quand il est au sein du CCG ou quand il est dehors.

Au sein de son travail, le jeune garçon est connu comme étant une personne sociable, il parle avec tout le monde et il aime parler de tout avec ses collègues. Il n’est d’ailleurs pas rare de le voir rigoler avec ses amis ou encore d’être plutôt bien entouré lors de la pause déjeuner. Il n’est pas spécifiquement une personne méchante et ne ferait pas de mal à une mouche s’il le pouvait, mais il est pour que l’espèce humaine vive tranquillement dans la ville de Detroit sans avoir peur de rentrer chez soi le soir venu. Il veut avoir la possibilité de sortir avec ses amis lorsque la nuit est tombée en sécurité et veut rentrer chez lui sans peur d’être dévoré par l’une de ces créatures assoiffées de chair humaine. Cependant, il est un travailleur acharné, il est capable de passer une nuit blanche entière s’il travaille sur un nouveau dossier. Si vous voyez Louka avec ses lunettes sur lez, les sourcils froncés et un air concentré chiffonnant son visage, n’essayez même pas de le déranger, le jeune vous ignorera totalement ou vous serez rapidement virer alors qu’il serait entrain de crier.
Il est une personne se concentrant plutôt rapidement sur les choses lui tenant à cœur. Autrement et comme dit plus haut, le jeune blond est plutôt du genre à prendre ses aises avec tout le monde, à rire et plaisanter dès qu’il le peut. Il s’agit ainsi, aussi calmement aux inconnus pour le simple fait qu’il se sent en sécurité dans le bâtiment.

Cependant, il n’est pas la même personne dès qu’il est dehors, il devient froid face à toute personne inconnue venant lui parler. Il est toujours inquiet sur le fait que la personne peut être une goule et pourrait très bien être tué et dévoré.
Il ne fait confiance à personnes dans les rues de peur de devenir le prochain cadavre que ses collègues trouveront et il n’en a vraiment pas envie. Il marche toujours les yeux fixés devant lui afin de discrètement observer ce qu’il l’entoure. Il tente de faire bonne figure mais peut se liquéfier totalement dès qu’il a besoin de marcher dans la rue le soir. Il n’aime pas réellement sortir de chez lui dès que la nui est tombée et tentera par tout les moyens que ses amis viennent manger chez lui ou trouvera un moyen de dormir non loin.
Comme vous l’avez sûrement compris, Louka est complètement terrifié de sortir la nuit de chez lui surtout quand il est seul. Seule la peur de devenir une victime de ces créatures cannibales lui suffit pour l’empêcher de sortir s’il ne peut pas dormir à l’abri. En soi vous ne verrez que très très rarement le jeune blondinet de sortir quand le soleil se camoufle derrière les nuages et que le noir de la nuit permet aux créatures meurtrières de sortir de leurs cachette pour chasser les êtres humains.

CHRONOLOGIE

03 septembre 2001 : 10 ans. Louka déménage aux Etats-Unis avec ses parents.
5 février 2006 : 15 ans. Meurtre de sa mère, dévorée par une goule, seul son bras est retrouvé.
14 février 2009 :18 ans. Son père se suicide, il était devenu dépressif suite au décédé de sa femme.
09 octobre 2013 : 22 ans. Première rencontre avec une goule. .
10 janvier 2017 : 26 ans, il est embauché au département scientifique de la CCG.  


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : Loukoum âge : 19 ans code du règlement : LAavatar : Thomas Brodie Sangster  crédit : / ici.


i. Louka a été adopté par son père qui n'est pas son père biologique. ii.Le premier amour de sa vie était son prof particulier de guitareiii.Il a toujours été attiré par les goules, quand il était adolescent il pouvait passer une nuit entière sur son ordinateur à lire les nouvelles, à regarder les documents scientifiques ... iv.Louka tomber très souvent malade, dès que les températures descende.v. Il a souvent les yeux cernés du fait qu'il travail souvent toute la nuit.  vi. Sans vouloir l'avouer, il a une peur ignoble de la nuit et du noir en globalité. vii. Louka est riche, après la mort de ses parents il a reçu leurs héritages mais il continue de vivre avec le salaire qu'il reçoit et veux utiliser son argent d'une façon plus "noble" que de s'acheter égoïstement une maison où il vivrait seul sans avoir besoin de travailler.viii.Il fait de la guitare depuis qu'il a 12 ansix. Sa première goule était un homme qui était en train de dévorer un être humain, cependant la créature ne la pas remarquer, trop occuper qu'elle était à manger son repas, Louka a pus fuir. x.  A la base, le blond devait devenir médecin   


Dernière édition par Louka Anderson le Mer 20 Sep - 16:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:06


My Story
Bande de curieux

Il n’a jamais connu son père biologique, « ce sale *** » comme disait sa mère, portant le prénom Louane. Elle n’avait aucun mot gentil pour lui quand elle en parlait. Cela ne le dérangeait pas spécialement puisqu’il n’en pensait pas moins même s’il ne l’a jamais connu. Sa mère était londonienne, elle vivait dans la banlieue riche de Londres à cette époque. Lui, son père biologique, était un mec qu’elle avait rencontré en boite de nuit, elle était jeune, dans les alentours de 19 ans, mais elle était amoureuse et avait confiance en lui. C’est pour cela qu’elle fut détruite quand ce s***** lui annonça qu’il n’assumerait pas ce bébé. Il avait été étonné de savoir qu’elle était enceinte, pourtant elle prenait la pilule, mais voilà, lui n’avait pas pensé qu’une femme, même si elle prenait la pilule, pouvait très bien tomber enceinte. Une erreur qu’il se permit de ne pas assumer, partant soudainement après avoir dit à la jeune femme enceinte de se débrouiller seule. Cette jeune femme en question l’avait regardé silencieusement partir, pleurant sur le bord de sa porte, détruite, perdue, seule. Elle n’avait que 19 ans, elle était enceinte, et le père venait de prendre ses jambes à son cou pour se sauver. Elle n’avait pas ses parents qui avaient décidé de faire le tour du monde et elle se retrouvait donc seule. Elle ne voulait pas avorter, elle voulait  cet enfant et de toute façon, elle venait d’une famille aisée et ses parents lui avaient laissé assez d’argent pour pouvoir malencontreusement payer le gynécologue, les échos et tout ce qui s’en suit. Elle décida de ne rien dire à ses parents, qui ne furent au courant que lorsque l’enfant fut né. Cependant la mère n’était pas seule quand elle donna naissance, un homme se tenait à côté d’elle, la regardant avec une inquiétude visible. Lui, c’était Jean, un riche français qui vivait en Angleterre et travaillait à l’hôpital. Ils s’étaient rencontrés alors que Louane était venue pour l’une de ses échographies, ça avait tout de suite marché entre eux, puis ils avaient fini par tomber amoureux et le médecin avait accepté la femme alors même qu’elle était enceinte. C’est beau n’est ce pas ? Ouais. C’est donc le 16 juin 1991 que la jeune femme donna naissance à Louka Anderson (qui était le nom de Jean qui le reconnu comme étant son fils aux yeux de la loi). Le couple était heureux, ils s’étaient connus il y a seulement 8 mois mais ils avaient déjà ce petit être qu’ils allaient chérir avec amour.
Louka était un enfant plutôt calme, il ne pleurait que très rarement quand il était jeune et était toujours souriant. Ses parents travaillaient tous les deux. Sa mère avait pu reprendre ses études dans une université de droit et son père travaillait toujours au sein de l’hôpital où l’enfant était né. Le jeune garçon était donc gardé par une nourrice qui était là toute la journée pour lui, il jouait beaucoup avec elle et celle-ci dût le garder jusqu’à qu’il ait l’âge d’aller à la maternelle. A l’école c’était un enfant toujours aussi calme, qui se faisait facilement des amis, qui écoutait attentivement son professeur.
Il passa également sa primaire dans une école privée à Londres mais à la rentrée au collège, son père fut transféré aux Etats-Unis, dans l’hôpital de Detroit, au Michigan. Sa mère qui était alors avocate dût quitter son travail afin d’en rechercher aux alentours de la ville de Detroit. Elle y arriva aisément. Naturellement, Louka fut inscrit dans un collège privé seulement peuplée par des gosses de riches. Même étant un enfant de famille aisée, le blondinet n’était pas du genre à se croire supérieur aux autres. Il se contentait de peu et était conscient qu’il n’était pas à l’école pour se faire des amis mais seulement pour apprendre de nouvelles choses. Ne s’intéressant donc nullement aux autres, il put se concentrer sur ses études et devint rapidement un très bon élève. Il aimait apprendre et ses parents ne s’en plaignaient absolument pas, ils étaient même fiers de leur enfant. Lorsqu’il eut 12 ans, ses parents lui demandèrent de choisir un instrument qu’il pourrait apprendre, il choisit alors la guitare, aimant cet instrument depuis qu’il était jeune. Son prof de guitare lui apprit également le chant et sa voix s'allia parfaitement à l'instrument. Pour autant, cela resta toujours une simple passion qu'il tenta de concilier à son travail.

Lorsqu’il eut 15 ans, sa mère qu’il aimait tant ne rentra pas du travail. Son père et lui regardèrent avec inquiétude le cadran de l’horloge bouger lentement. Louane avait l’habitude de travailler tard, mais elle rentrait toujours avant 22 heures afin de pouvoir voir son fils qui devait se coucher à 22 h 30 pour être en forme à l’école. Cependant cela lui arrivait de ne pas pouvoir rentrer mais dans ce cas elle envoyait un SMS à Jean pour le prévenir. Mais ce soir là rien, aucune nouvelle, son téléphone sonnait dans le vide et ça ne faisait qu’angoisser encore plus les deux hommes qui l’attendaient chez elle. Le père de Louka appela alors le bureau où sa femme travaillait et il demanda à sa collègue qui était toujours présente au bureau. Celle-ci lui appris que cela faisait déjà une bonne heure que sa femme était partie. Bien entendu l’angoisse commençait à monter chez les deux hommes, Jean décida alors rapidement d’appeler les autorités qui lui déclarèrent que cela était trop tôt pour pouvoir faire des recherches dans la ville mais qu’il devait rappeler dans 48 heures. Cela avait rapidement énervé Jean mais il n’avait pas le choix, il devait attendre. Louka était déjà stressé par le fait que sa mère ne revenait pas du boulot et pu dormir ce soir là avec son père qui resta éveillé. Le jeune garçon pensait encore que sa mère pouvait rentrer d’un moment à l’autre et que la vie finirait pas reprendre son cours.
Mais ce ne fut pas du tout le cas. Le lendemain, aux alentours de 10 heures, des personnes vêtues de costumes toquèrent à la porte de la grande maison. Le père ouvrit et écouta silencieusement les hommes. Louka, assis dans le salon, les regardaient curieusement en tentant d’entendre ce qu’ils disaient mais il ne put rien entendre. Jean referma la porte, souffla doucement en fermant les yeux et s’approcha en silence, le visage fermé, vers son fils, il s’assit lentement sur le canapé pour le regarder dans les yeux. Il semblait chercher ses paroles, il avala doucement sa salive et posa sa main sur celle de Lou qui commençait à sentir son cœur battre rapidement dans sa poitrine :

« Lou … Ces personnes font parties du CCG … Ils ont retrouvés Maman … Malheureusement elle est décédée … Sûrement une crise cardiaque … »

Le jeune garçon ne put retenir ses sanglots qui lui déchiraient la gorge, il se laissa tomber contre son père alors que son corps sursautait au rythme de ses sanglots. Sa mère, sa maman d’amour était morte, dans la rue, seule. Elle était son phare dans la nuit et voilà qu’elle avait soudainement disparue, on lui avait enlevé si soudainement qu’il se sentait déchiré en morceaux. On lui avait enlevé sa maman et il trouvait cela injuste, pourquoi sa maman avait dû disparaitre de sa vie. Il n’eut plus aucune nouvelle des hommes de la CCG et resta enfermé dans sa chambre jusqu’à l’enterrement.
Alors qu’il avait été traversé d’une tristesse sans nom qui lui avait déchiré le corps en deux, il était désormais empli de haine et de questions. Comment sa mère, âgée seulement de 35 ans, avait pu faire une crise cardiaque ? Surtout qu’elle n’avait aucun antécédent et qu’elle était en bonne santé. Le jeune blondinet décida de faire des recherches, il savait ce qu’était la CCG, il avait entendu très souvent ce mot dans les infos mais ses parents n’avaient jamais voulu qu’il entende ce qu'elles racontaient. Ils souhaitaient certainement protéger leur enfant.

Il avait donc passé toute la nuit à faire des recherches avant de découvrir que la CCG était le Centre de Contrôle de Goules. Comme tout le monde le jeune garçon avait déjà entendu parler de ses créatures qui dévoraient les humains parce qu’elles n’avaient pas le choix. Mais cela n’avait pas réellement intéressé Lou qui ne voulait pas savoir tout cela puisque de toute manière il n’était jamais seul dans les rues et ne sortait jamais le soir. Mais ses recherches continuèrent et il découvrit rapidement qu’on lui avait menti, du moins c’est ce qu’il imaginait. Il avait récolté beaucoup de journaux afin de les lire et il remarqua quelque chose qui le marqua à vie. Un bras humain provenant très certainement d'une femme avait été retrouvé le matin du 16 février 2006. Il n’en fallu pas plus au blond pour que son cerveau fasse la liaison. Sa mère avait été dévorée par une créature. Cela le choqua complètement et il ne préféra pas en parler à son père qui était déjà assez mal.
Car oui, Louka avait fait son deuil dans les mois suivant le décès de sa mère qu’il avait réussi à surmonter en travaillant plus pour ses études, mais ce n’était pas la même histoire pour son père. Celui-ci s’était renfermé dans un sommeil de plomb, il ne sortait que très rarement de sa chambre, avait maigri et pris au moins 10 ans en moins de 8 mois. Ses cernes étaient d'ailleurs bien trop marquées au goût de son fils. Celui-ci l’obligea d’ailleurs à aller voir un médecin qui le déclara dépressif et lui prescrit des anti-dépresseurs. Louka pensait que cela allait lui permettre de faire sortir de cette torpeur mais malheureusement cela ne fut pas le cas et le jeune homme passa donc quelques années entre son lycée, les tâches ménagères et les soins qu'il prodiguait à son père.

Mais alors que Louka allait rentrer dans une école scientifique, il perdit soudainement son père. Ce n’est pas lui qui le découvrit, et heureusement. C’était une infirmière qu’il avait embauché afin de venir s’occuper de lui puisqu'il ne devait pas rester trop longtemps seul à la maison. Mais voilà … Jean avait craqué, il n’en pouvait certainement plus de cette vie sans sa femme, il devait certainement se sentir comme un poids sur les épaules frêles de son fils. D’après les médecins, il avait avalé une importante dose de médicaments et était mort en s’endormant. Louka assista donc seul à l’enterrement de son père et il le pleura beaucoup. Il se releva cependant plus facilement que lors du décès de sa mère. Après tout il avait vu la dégradation de l’état de son paternel et avait essayé de l’aider mais avait échoué …

Suite à la mort de ses parents, Lou toucha une importante somme d’argent qui lui permit de continuer ses études afin de travailler dans le département scientifique de la CCG. Ses études durant longtemps, Louka pouvait facilement sortir de temps en temps sans même faire attention au fait qu’il pouvait très facilement croiser les créatures cannibales et donc risquer de mourir dévorée comme sa mère. Cela ne lui avait pas effleuré l’esprit et il le regretta rapidement. Il se souviendra toujours de cette journée, le 09 Octobre 2013, il avait alors 22 ans.
Il rentrait chez lui après être allé boire un verre à un bar avec ses amis d’études et afin d’aller plus vite il décida de passer par une ruelle sombre (très bonne idée). Il se disait qu’il n’avait qu’à marcher vite et tout serait réglé mais malheureusement tout cela ce ne se passa pas comme prévu.
Une odeur de sang, des bruits de mastications juteuses, le bruit des organes qui se déchiraient, le bruit des mains qui malaxaient l’intestin saignant. Louka regardait la scène de loin, effrayé, et recula rapidement. Une goule, en train de se nourrir d’un être humain. Le jeune garçon ne pouvait absolument pas quitter du regard les tripes que la créature tenait entre ses mains alors que ses dents déchiquetaient la peau. Il fit demi-tour et se mit à courir aussi vite que possible jusqu’à chez lui où il s’enferma à double tour dans son appartement et se glissa dans son lit afin de tenter d’oublier cette scène. Mais il ne l’oublia jamais et elle est désormais gravée à jamais dans sa mémoire. Elle fait désormais partie de sa vie.


C’est le 10 janvier 2017 que Louka fut embauché au sein du département Scientifique au sein du centre de contrôle des goules. Cela fait désormais 8 mois que le jeune garçon y travaille, prêt à tout pour trouver un remède pour éviter que d’autres êtres humains servent de casse-croûte à ces créatures.
Fin.


Dernière édition par Louka Anderson le Mer 20 Sep - 16:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 74 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:08


thomas ce bb, ok je meurs bye
bienvenue sur fab, et n'hésite surtout pas en cas de questions
courage pour la suite

_________________


almost like the blues
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 199 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:09


thomas ce bae.
bienvenue dans le coin, bon courage pour rédiger ta fiche.
c'est trop vide.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 19:22


Merci beaucoup à vous deux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 54 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 16 Sep - 20:43


Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 5:58


On lui donnerait 12 ans, au microbe Toto
Bienvenue sur FAB, et finis bien ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 6:03


Le corps de Toto a pas reçu le mémo qu'il fallait vieillir
Bienvenue ici, bonne fin de fiche !

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 71 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 8:16


Bienvenue par ici toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 8:48


Merci a tous :3

Laissez donc la jeunesse éternelle de toto tranquille :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 86 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 9:40


Hola
Avant qu'on ne procède à la lecture de ta fiche, nous te conseillons de te relire attentivement Tu peux trouver sur internet, si besoin, quelques sites de correction qui pourraient t'être utile tel que http://www.cordial-enligne.fr/ Fais attention à l'accord de tes verbes et aux tournures de tes phrases. Tout autant, fais attention; on dit goule et non ghoule Préviens nous lorsque la chose est faite, petit

_________________


i feel like shit ; it must be love
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 11:18


Voilà :3 je pense avoir tout corriger (je ne suis pas très forte en orthographe désolé ._.)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 11:37


Coucou toi !
Alors malheureusement il y a encore beaucoup trop de fautes, il va falloir repasser dessus plus attentivement. Comprend que ce n'est pas méchant si on insiste là-dessus, c'est juste qu'il est important d'avoir une bonne orthographe, sinon la lecture est bancale, et la compréhension difficile :ko:
Bon courage !

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 17 Sep - 18:10


Voilà xD après ton aide j'ai pus corriger :3 j'ai essayée de faire mon maximum j'espère que ça ira
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 16:32


Coucou toi !

Avant tout je tiens à te dire que tu as fait un beau boulot de correction, vraiment Je suis épatée, et touchée que mon aide t'ait été utile    Il y a encore quelques petites fautes, mais comme je te le disais dans le MP, les plus grosses étant corrigées, on peut aisément oublier les coquilles qui traînent (ça arrive à tout le monde !) Un grand bravo à toi, et surtout continue comme ça

Maintenant, il y a malheureusement de petits soucis au niveau du fond dans ta fiche, et c'est pour ça que je ne reviens vers toi que maintenant : il a fallu le temps qu'on puisse avoir l'avis des quatre membres du staff sur ces petits détails, que voici :

- La mort de la mère : si la mère de Louka est morte tuée par une goule comme le dit ta chrono, qui a dit qu'elle avait eu une crise cardiaque ? Le CCG ou le père ? Car le CCG ne s'occuperait pas d'un cas de crise cardiaque sans rapport avec les goules, et il ne mentirait pas sur les circonstances d'une mort causée par une goule.  

- Les études : dans ta fiche, Louka a son doctorat en médecine et est embauchée par le CCG à 24 ans. C'est très jeune. À moins qu'il soit surdoué et ait un parcours exceptionnel

Voilà, en somme, ce n'est pas grand chose, ta fiche n'est pas remise en question, juste ces petits détails à corriger/préciser, et ça devrait être bon. Bon courage pour ça, et n'hésite pas si tu as des questions

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 16:37


Bonsoir :3

Merci beaucoup, ça me touche

Concernant la mort de sa mère, je pensait que cela était claire '-' Le papa à menti à son fils en lui disant que sa mère était morte d'une crise cardiaque ^^ je m'imagine mal le père dire à son fils que sa mère est morte bouffer par une goule et qu'on a retrouver qu'un bras '-'

Je vais changer l'âge de son embauche alors :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 16:39


Le doute était là, puisqu'on a pu se poser la question de la possibilité du père qui mentait, mais il fallait qu'on soit sûr. Si c'est comme ça c'est nickel alors, tu peux laisser cette partie comme elle est

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 16:41


Alors voilà :3 j'ai changer la date de son embauche, il a était embaucher en janvier (donc il y a pas si longtemps que ça) et il avait 26 ans :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 17:00


Hé tu sais quoi ? Tu gères !
Merci pour ta patience et ta compréhension, et encore bravo pour tes efforts. Continue bien comme ça en RP surtout, et pour que tu puisses y aller je te valide enfin

félicitations, tu es validé(e)
bienvenue dans les sombres rues de detroit
Sur vos crocs ou dans vos veines coule le sang bouillant de ceux qui piétinent le bitume de Detroit. Prenez un instant pour respirer, avant d'aller vous perdre dans les obscurs recoins de la ville.

Après la validation, il est important d’aller recenser vos diverses propriétés — votre visage, votre habitation ainsi que votre occupation — dans cette cette section pour ne pas qu’ils vous passent sous le nez. Ensuite, direction cette section pour créer votre fiche de lien, un modèle (facultatif) se trouvant à votre disposition au besoin.

En cas de questions, n’hésitez à rejeter un coup d’œil aux annexes et textes explicatifs mais si vous êtes toujours perdus, rendez-vous ici pour poser vos questions au staff. N'oubliez pas de suivre régulièrement la section intrigue pour vous tenir au courant des sujets en cours et des articles parus.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu sur FAB !

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 20 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 17:04


Ow merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
 

Louka Anderson - Tel un oiseau en cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Roi et l'Oiseau.
» [Taverne]L'Oiseau-Lyre
» Ma cage perso !
» [Vds] Indy 500 (stack Sega Model 2B-CRX en cage)
» Demri (Pale Memories)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-