soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 I don't wanna drown no more ~ Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 23 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 10:06


Arthur Leary
You swear to god but I'm a non-believer
You're losing faith while I've been holding on
NOM ET PRÉNOM : Arthur Leary ÂGE : 36 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 13 Janvier ORIGINES  : Irlandaise/Americaine OCCUPATION : Ancien Premier Sergent, Démineur, Agent de la paix de la CCG STATUT CIVIL : entre le mariage et le divorce ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel SITUATION FAMILIALE : catastrophique PARTI : Pas vraiment neutre, mais pas encore totalement investie TRAITS DE CARACTÈRE :Légerement Parano, Fragile, Arrogant, Dévoué, Cynique, Obstiné, voir Borné, Prétentieux, Téméraire, Impulsif, Grande Gueule,  Ne Prends jamais rien au sérieux , Curieux, Réactif, Loyal,
CHRONOLOGIE

13/01/1981: Naissance dans l'état du Wisconsin
1999 :Admission à West Point  
2003 : Sort de l'académie et est envoyé directement sur le terrain, direction l'Irak. Il se marie cette année là avant de partir.

2005 :Mort de son frère, attaqué par une goule  2006: Naissance de son fils  

2011:Naissance de sa fille et départ pour la Libye
12/2013: Retour en Irak  

02/2014: Mort de son meilleur ami, et rapatriement au pays

04/2014: Retour en zone de guerre et incapable de tenir sur place. Retour au USA, souffre d’un PTSD

2014: Retour à la vie civile, Commence sa formation à la Wayne State University
2017 :: Devient agent de la paix pour la CCG  


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : Cheschirecat âge : 26 anscode du règlement : AL. avatar : Pablo Schreibercrédit : réponse ici.


i. Il est marié depuis plus de 10 ans, et à deux enfants, une fille de 6 ans et un garçon de 8. Il est avec Darcy depuis le lycée , mais ils se sont séparés pendant quelques années lorsqu'il est rentré à West Point ii. Il touche un peu trop à la bouteille, mais fait tout pour que ça n'empire pas iii.  Il a de nombreuses cicatrices, dont une qui lui prends une bonne partie de la cuisse gauche. iv. Toute sa famille est dans l'armée, de son père colonel à ses deux frères, lieutenant et  sergent. Mais son père à la retraite , possède maintenant un club de boxe  v. C'est un grand fan des vieux gangsters américains. Al Capone est son héro depuis ses 6 ans  vi. Il a couché avec seulement deux hommes, une fois pendant ses études, par curiosité, et une autre fois pendant son service, la seule fois où il a trompé sa femmevii. Il est jaloux des Ajins et les supportent encore moins que les goules. Ces dernières ne lui font ressentir que du dégout ; pas de la haine, mais un mépris et une envie d’en avoir le moins possible sous yeux ; ironique vu son nouveau boulot. viii. C’est une vraie bille en informatique ; si on le laisse devant un ordinateur plus de cinq minutes ; c’est la catastrophe ; il n’a pas encore compris que taper dessus ne le fera pas mieux marcher. ix.  Il essaye d’arrêter de fumer au moins tout les trois mois, mais ça ne dure jamais bien longtemps  


Dernière édition par Arthur Leary le Ven 29 Sep - 9:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 23 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 10:06


Why can't I go home and stay there?
Going to war is a once-in-a-lifetime experience. It could be fun.


You just walked away
And I just watched you
What could I say
How close am I to losing you

« Allez à la fin de la semaine tu rentres, tu peux bien faire ça à ton vieux pote quand même » « Pas question ! J'ai pas eu mon fils depuis deux semaines, je compte sur ce coup de fil » « T'es pas drôle Leary, tu vas rater la soirée du siècle » « Je croyais que la soirée du siècle c'était celle de la semaine dernière » « Avec moi les soirées sont toujours meilleurs ! » Arthur leva les yeux au ciel, faussement agacé, mais complètement amusé par son ami ; il lui passa son casque sans rien de dire de plus, écoutant avec amusement tout ce qu'il allait rater. Il savait que tout ce qu'il allait manquer ce soir, c'était un simple film et une bonne biture entre amis, après tous les tournées des bars quand on n’est pas bien venu dans le coin, il vaut mieux faire une croix dessus. « Y aura des filles Leary promis ! » Bah voyons ; si le colonel acceptait ça, il était prêt à faire du saut à l’élastique, promis. «  Ça plairait pas à ma femme » «Mais elle est loin, elle ne viendrait pas jusqu … non quoi que t'as raison, avec Darcy elle serait capable de venir ici rien que pour te foutre un coup de pied dans le cul. » Arthur sourit, il avait complètement raison, elle en était largement capable, il en fallait beaucoup pour l’arrêter. « Grimpe et ferme là » finit-il par lâcher, amusé, en montant dans la jeep. « Yes sir, tout de suite sir » Sam mima un salut ridicule et finit par grimper à son tour. L'Irak n'était pas vraiment le pays le plus accueillant, pas pour les types comme lui en tout cas, mais avec des types comme Sam, il aurait pu y rester un moment. Evidemment, c’était en parti une façade, cette bonne humeur général, ce courage patriotique, tout ça, c'était devenu un faux semblant depuis un moment pour une  bonne partie d'entre eux ; mais ils s'y étaient fait, et si leurs familles leur manquaient, ils ne pouvaient pas s'en passer. L'adrénaline à elle seul était responsable.

Trois quart d'heures plus tard, Sam était paré ; Arthur accrocha les dernières lanières ; l'heure n'était plus du tout à l'a rigolade, même si son ami ne pouvait pas s’empêcher de continuer à faire des blagues. « Allez Leary, arrête de faire cette tête, je sais bien que je suis explosif mais quand même ».ça ne le fit pas rire, loin de là, ce n'était pas le moment pour les traits d'humour. Sam soupira et leva tant bien que mal son bras pour tapoter maladroitement l'épaule de son ami. « Tant fait pas, je reviens toujours ! Et puis après ils auront plus que toi pour les désamorcer, imagine la catastrophe. » Ce discours revenait souvent, mais la confiance dans la voie de Sam l'apaisa. Ce n'était sans doute rien, qu'une mine hors d'usage sûrement...Arthur se ressaisit, et leva le pouce en l'air en direction de son ami. « Dépêche-toi alors, sinon on aura jamais le temps de se prendre une bière avant ta super soirée » «Je cours, je vole sir ! » Engoncé dans son énorme tenu de démineur, Sam avança vers l'explosif, pendant qu'Arthur, les mains posées sur son arme, montait la garde. Il n'y avait personne aux alentour. Heureusement. Il n'en resta pas moins sur ses gardes.

Puis soudain tout devient lumineux, bruyant, la terre trembla ; et avant de tomber sur le sol, la dernière chose qu'il vit, ce fut un énorme scaphandrier courir vers lui. Il ne l'atteignit jamais. Et tout devint noir.


I’M UNDER THE GUN AGAIN
I CAN’T GET MY HEAD AROUND IT
I KEEP FEELING SMALLER AND SMALLER
I NEED MY GIRL

La voiture s’arrêta au feu rouge. Le silence régnait toujours dans l'habitacle. Depuis qu'il avait grimpé dedans, ils n'avaient rien dit, pas un seul mot. Et si la tension était presque tangible, au moins sa gueule de bois avait le calme qu'elle voulait. Arthur inspira profondément et posa sa tête sur le siège derrière lui. Il savait que le silence n'allait pas durer, pas éternellement en tout cas. Il avait merdé, encore, et une partie de lui s'en foutait prodigieusement. « Tu trouves ça normal que je vienne te chercher au poste, comme si t'était un gamin de 15 ans en pleine fugue ? »  Le ton n'était pas agressif, mais monotone, froid... Il ne chercha pas à répondre, il n'avait rien à dire, trop fatigué pour ça. « Je vais dire quoi aux enfants hein ?! » Il n'avait pas eu besoin de parler pour que le ton de sa femme augmente d'un cran. « Rien du tout » lâcha t'il finalement. Ils n'avaient pas besoin de savoir quoi que ce soit. «Je sais très bien ce que tu traverses, mais ... » « Tu ne sais rien du tout alors ferme là » grogna t'il entre ses dents. Tout était parti en l'air lorsque son meilleur ami avait explosé, littéralement tout … Sauf qu'à ce moment-là, il n'avait pas encore vu l'envergure des dégâts. Il n'avait pas été blessé mortellement, mais suffisamment pour obtenir une permission, il avait pu rentrer chez lui pendant plusieurs mois ; faire son deuil, profiter de sa famille, se remettre physiquement.

Puis, il avait été temps de retourner au front, et rien au monde l'en aurait empêché, même sa jambe qui peinait à se remettre de tout ça. Même lui était persuadé que mentalement, tout était normal. Et pourtant à la première attaque, il avait déserté … Ce n'était pas lui, mettez ça sur un quelconque trouble post-traumatique, mais il avait fui … et apparemment en plus de l’obliger à voir un psy, il n’était plus question d’y retourner «  Je ne comprends pas Arthur, je pensais que ça se tasserait, qu'avec nous à tes côtés tu irais mieux » Lui aussi aurait voulu que ce soit vrai, que retrouver sa femme, ses enfants le ramène à ce qu'il était avant. Ils les aimaient toujours, mais ça n'était pas suffisant ; il avait l'impression de couler constamment. Mais pas seulement, le retour à la liberté avait été difficile, il s'était senti perdu en revenant au monde normal. Il n'était plus habitué depuis longtemps à autre chose que la guerre, ce quotidien-là, il le connaissait ; mais vivre au jour le jour avec sa famille, trouver un travail, le train-train habituel de sa petite ville, tout ça, ça n'avait pas de sens pour lui. Et puis il n'en pouvait plus de le chercher ce putain de job justement … Il avait l'impression de n’être qu'un poids, et cette sensation était insupportable. Depuis qu'il était revenu sa vie lui échappait et comme tout crétin qui se respecte, il avait cru bon de rajouter l'alcool à ses problèmes … Se retrouver à passer la nuit en cellule de dégrisement, voilà qui allait certainement embellir sa jolie carrière militaire.  Le feu passa au vert, la voiture reprit sa route dans le silence, maintenant qu'il avait atteint le fond, il ne pouvait que remonter non ? Ou bien quelqu'un lui offrirait une pelle qui sait ....


I can't blame you for losing
Your mind for a little while (so did I)
I don't want you to change
But I want you to recognize (that I)

Son poing s'écrasa contre la surface rugueuse ; le sac parti en arrière et revint vers lui ; entrainant l'autre poing dessus. Puis la gauche, puis le droit, ses poings s'écrasaient contre le punching-ball sans se reposer. C'était la meilleure manière de se défouler qu'il connaissait, le seul moment, où son esprit ne s'égarait nulle part ; où il n'avait rien à penser. Il allait mieux, depuis un bon moment maintenant ; il avait ralenti sur l'alcool, il avait finalement obtenu le travail qu'il recherchait ; bref l'occupation l'avait sorti de là. Mais ça ne l'empêchait pas de vouloir abuser de certains verres parfois ; de vouloir retourner là-bas ; là où les règles étaient différentes, là où était sa raison de vivre. Pas avec sa femme, pas avec ses enfants, non sur le terrain. Arthur arrêta le sac et commença à détacher son gant, puis le second ; il les balança dans un coin. « Tu pourrais faire attention au matériel quand même » il se retourna et ne se démonta pas face à l'homme qui venait de sortir du bureau. « Je suis le fils du patron, je m'en fiche » Un sourire s'afficha sur le visage du nouveau venu. « Raison de plus pour faire attention au matériel". Arthur leva les yeux au ciel, agissant volontairement comme s'il avait de nouveau 16 ans, une période plutôt difficile pour eux deux à l'époque ; mais depuis son retour définitif du front, il passait plus de temps dans le club de boxe de son père que chez lui. Ce dernier lui avait d'ailleurs proposé de bosser ici, mais Arthur avait préféré partir dans une autre branche. Sans arme sur lui, il se sentait nu ; et c'est sans doute une des raisons qui l'avait poussé à rejoindre la CCG. « Comment se passe le boulot ? » « Plutôt calme pour le moment » répondit-il en se laissant tomber sur le banc le plus proche. Il ne mentait pas, depuis qu'il avait commencé, c'était calme, trop pour lui d'ailleurs ; il avait besoin d'action. Son père posa un regard sur lui et Arthur compris déjà où la conversation allait dériver.« Ne commence pas » C'était sans doute plus difficile pour son paternel que pour lui, perdre un frère est une épreuve, perdre un fils, c'est une mort. Plus de 10 ans déjà, mais certaines choses ne disparaissent pas avec le temps. Arthur savait que pour lui non plus ce n'était pas passé, sinon, il n'aurait pas choisi le CCG pour se reconvertir. Son père se repris et bifurqua sur un sujet tout autant dérangeant. « Des nouvelles de Darcy » Aucune, dès qu'il l'avait au téléphone, elle lui passait les enfants ; il s'était pourtant repris, mais apparemment la confiance était loin d'être revenu. « Rien de nouveau » Arthur se releva, attrapa le sac à côté de lui et fit signe à son père. Une douche plus tard, il était paré pour partir au boulot, parce que finalement c'est tout ce qui lui restait.


Dernière édition par Arthur Leary le Ven 29 Sep - 5:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 115 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 10:11


Je connais pas l'acteur, mais j'aime définitivement sa tête
Bienvenue ici! J'ai hâte d'en lire plus!

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 165 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 10:49


OHWI PABLO SCHREIBEEEEEER
Je pensais jamais le voir sur un forum, lui, mais YAAAAAAAY
Bienvenue sur FAB, fabuleux que tu es
Si tu as la moindre question, n'hésite pas

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 168 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 13:21


Pareil je connais pas cette tête mais elle me plaît bien
Bienvenue ici, bon courage pour la fiche !

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 203 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 14:06


Je vais pas être originale, je connaissais pas l'avatar mais je l'aime beaucoup.
Bienvenue, bon courage pour ta rédaction.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 71 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 15:02


Pablooooooooooo
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 169 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 18 Sep - 18:17


un peu d'exotique dans les parages, on dit pas non, hein
t'es beau bb, et j'aime ce qu'on voit du personnage. le premier agent de la paix du CCG, ça fait trop plaisir tu vas faire des patrouilles et donner des contraventions aux goules qui oublient de payer leur permis, tu vas voir :teme:
bienvenue sur fab, et n'hésites surtout pas en cas de questions, on est là

_________________


i would know him in death
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 23 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 10:21


Merci all C'est Pornstache pour beaucoup  

Harry
Yayyyy Miss Media


Jehann
j'adore tellement ta signa, hâte que tu ais ton scénar'
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 115 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 10:53


mais oui c'est Pornstache :ko: Je l'aurais jamais reconnu

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 50 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 11:09


AH MAIS C'EST PORNSTACHE ??? OMG
Comme quoi la barbe ça vous change un homme

_________________


― orphan memories
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 28 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 15:19


Pablo. J'aime tellement voir qu'il apparaît doucement sur les forums. :ko:
Cet homme a un charisme phénoménal.

Bienvenue à toi, au plaisir de se croiser à Détroit.

_________________
I DON'T PLAY THE ODDS
I PLAY THE MAN
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 23 Voir le profil de l'utilisateur


Mar 26 Sep - 9:06


j'en était sur

Merci Daireen
j'espère bien Jessica quoi :ko:

étant donné que je traine un peu sur ma fiche, je veux bien un petit delai

_________________


You're always you, and that don't change, and you're always changing, and there's nothing you can do about it.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 165 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 27 Sep - 6:37


Faut payer pour le délai
(just kidding, t'as une semaine de rab, c'est bon )

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 23 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 29 Sep - 6:09


On peut payer en nature, je suis un peu à sec

_________________


You're always you, and that don't change, and you're always changing, and there's nothing you can do about it.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 81 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 29 Sep - 14:43


Bienvenue par ici, Arthy !
Au passage, j'aime beaucoup l'acteur (notamment dans American Gods), le personnage a l'air prometteur également

_________________
Remember everything will be alright.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 74 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 29 Sep - 15:25



ah, un bleu faudra un lien entre arthur et leo, du coup. j'adore le personnage et la torture qui en découle. il fait vraiment humain, et j'ai hâte de le voir à l'oeuvre :ko: je sens que tu vas faire des trucs plutôt canons avec ce gus

félicitations, tu es validé(e)
bienvenue dans les sombres rues de detroit
Sur vos crocs ou dans vos veines coule le sang bouillant de ceux qui piétinent le bitume de Detroit. Prenez un instant pour respirer, avant d'aller vous perdre dans les obscurs recoins de la ville.

Après la validation, il est important d’aller recenser vos diverses propriétés — votre visage, votre habitation ainsi que votre occupation — dans cette cette section pour ne pas qu’ils vous passent sous le nez. Ensuite, direction cette section pour créer votre fiche de lien, un modèle (facultatif) se trouvant à votre disposition au besoin.

En cas de questions, n’hésitez à rejeter un coup d’œil aux annexes et textes explicatifs mais si vous êtes toujours perdus, rendez-vous ici pour poser vos questions au staff. N'oubliez pas de suivre régulièrement la section intrigue pour vous tenir au courant des sujets en cours et des articles parus.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu sur FAB !

_________________


almost like the blues
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

I don't wanna drown no more ~ Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I know I can be what I wanna be
» BG Arthur de Lassus : liste de troupes pour les lézards
» présentation " Roi-Arthur -TC- "
» A Freaky Beast wanna say Hell'O . . .
» Sujet Photos d'Arthur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-