soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 (tybalt) automatic stop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 15:06


TYBALT MONROE
I'm not your friend, I never was
NOM ET PRÉNOM : Monroe, Tybalt. ÂGE : Vingt-six ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Né un douze juillet mille neuf cent quatre-vingt onze dans la plus grande ville du Missouri: Kansas City. ORIGINES : Américaines de son père - ou du moins, de ce qu’il en sait - et vaguement italiennes par sa mère. OCCUPATION : Promeneur de chiens. STATUT CIVIL : Célibataire; depuis que sa dernière relation a "pris fin" il y a quelque mois. Il est, de toute façon, bien trop compliqué à vivre pour que quelqu’un le supporte à plein de temps. ORIENTATION SEXUELLE : bisexuel. SITUATION FAMILIALE : Une famille de classe moyenne, des parents, humains, divorcés peu de temps après sa naissance après la découverte évidente de l’adultère de sa mère. Une famille recomposée, un nouveau “père”, une demie-sœur et depuis ses dix-sept ans, plus vraiment de contact. CONFORMITÉ : Recensé plus par défaut que par véritable conviction ou envie de s’intégrer parmi les humains, il se conforme par souci d’avoir la paix, de ne pas se prendre la tête mais  ce n’est pas pour autant qu’il approuve tout ce qui se fait et se dit et qu’il n’y a pas de petite voix qui lui souffle des envies de rébellion.  PARTI : Tybalt est généralement neutre - plus par pessimisme que pour autre chose; mais certains groupes ont un attrait qui pique un peu sa curiosité sans pour autant le faire réellement prendre position. Du moins pour l’instant. TRAITS DE CARACTÈRE : Moqueur; Très simplement, Tybalt ne manque jamais une occasion de se moquer d’autrui, mentalement ou bien même face à la personne elle-même. Et c’est loin d’être des taquineries légères. Rires moqueurs ou remarques assassines, sans pitié pour l’égo de l’autre, il est moqueur et même blessant.  Rancunier; Pardonner ne fait absolument pas parti de son vocabulaire. Il n’oublie pas, ne pardonne pas, et vous ressortira les griefs qu’il a contre vous à la moindre occasion. Nonchalant; Rien ne semble l’inquiéter, rien ne semble perturbé l’air constamment blasé qu’il affiche en permanence. Tybalt semble figé dans son indifférence et son désintérêt au delà de sa propre personne. Pessimiste, voire défaitiste dans ses mauvais jours. Si quelque chose peut tourner mal, ça tournera mal. De ce fait, il ne s’attend plus à ce que de bonnes choses arrivent et il lui arrive, parfois, d’être surpris. Mais la plupart du temps, rien ne l’étonne quand le pire arrive. De mauvaise foi et menteur; Il n’a jamais tort, même quand il n’a pas raison et même quand on le prends en flagrant délit de mentir. Plutôt crever que d’admettre qu’il a eu tort, qu’il a effectivement menti ou qu’il s’est trompé. De toute façon, c’est qu’on cherche forcément à le contredire. A l’esprit de contradiction; S’il y a bien une chose que Tybalt ne supporte pas, c’est faire ce qu’on lui dit. S’il sait se taire et faire comme si quand il le faut, il finit toujours pas faire le contraire de ce qu’il veut qu’on fasse, de manière plus ou moins flagrante. Insolent; Toujours, chacune de ses phrases est teintée d’un ton légèrement provocateur et sonne souvent comme une insulte, le tout accompagné d’un sourire en coin, comme s’il savait tout mieux que vous. Privé; sa vie privée ne regarde que lui, et il aime cultiver son jardin secret en n’accordant qu’à un nombre limité de personne un accès à sa vie. Moins les gens en savent sur lui, mieux il se porte.
CHRONOLOGIE

07/1991 : sa naissance, un douze juillet à la clinique de kansas city. l’effet d’une bombe dans la famille quand on découvre clairement qu’il n’est pas le fils de son père, mais plutôt l’enfant d’une créature encore méconnue du grand public à ce moment là. dégoût, de la part des grands-parents de chaque côté de la famille. colère de la part de son “père”, larmes et éclats de voix dans la chambre bleue et grise de la clinique. un mauvais départ.
09/1991 : déménagement loin de kansas city, après la séparation de ses parents, à peine quelques mois après sa naissance. leur couple n’aura pas résisté à cet adultère. bienvenue à detroit, dans la maison de ses grands parents. les seuls à bien vouloir accueillir leur fille malgré leur animosité à l’égard de tybalt. il faudra faire avec.
1997 : sa mère rencontre un homme, une nouvelle relation, sérieuse et sans cachotterie cette fois, il faut croire. la même année, ils emménagent tous ensemble à mexicantown.  
03/2001 :  naissance de sa demie-sœur, harper. le plus grand bonheur du foyer.  
2006: encore un déménagement - pour l’east english village. plus de place pour la petite famille de quatre:  ils emménagent dans une petite maison en banlieue, au numéro seize, précisément, celle avec une petite cabane perchée dans le chaîne. puis un nouveau lycée, aussi, et des voisins-camarades de classe d’à peu près son âge, mais pas forcément des plus accueillants.
2008: tybalt quitte le domicile familial pour habiter seul. il quitte aussi par la même occasion le lycée avant la fin, abandonne derrière lui une scolarité peu glorieuse. tybalt commence à enchaîner plusieurs petits boulots, pas forcément toujours bien payé.
2009 - 2017 : trouver un job n’est pas facile, surtout quand on manque de qualifications et qu’on a tout juste dix huit ans, mais tybalt fini par trouver sa “vocation” et commence à promener des chiens, en plus de son autre job au fast-food du coin. les revenus sont irréguliers et instables, mais il finit par quitter son autre job et se concentre sur les promenades canines.
2014 : il saute le pas et adopte un chien. elle s'appelle boulette, un minuscule bichon frisé qui devient sa confidente et meilleure amie.
2016 :  il la rencontre dans un parc - décidément, c’est par son travail qu’il fait le plus de rencontres. elle faisait son jogging, lui promenait boulette. après quelques rendez-vous, ils finissent par officialiser la relation. faites une avance rapide de quelques mois : elle vit à moitié chez lui, il vit à moitié chez elle. après une relation de six mois qui n’avait pas vraiment été un succès, tybalt le grand pessimiste finit par croire que, peut-être, tout n’est pas si mal.
2017 : après la disparition étrange de sa petite amie, il est interrogé à ce sujet, suspecté par ses beaux-parents. faute de pistes, de preuves, l’affaire traîne, fini par être classée sans suite. le mystère reste entier.


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : mite. âge : 22 ans. code du règlement : TM. avatar : richard harmon. crédit : tumblr.


i. Il a autocollant sur sa voiture "plus je connais les hommes, plus j'aime les bêtes", et il est totalement d'accord avec. D'où son boulot de promeneur de chiens. ii. Il n'a jamais été un élève particulièrement brillant ou même passionné. Sans être un cancre, Tybalt ne s'est juste jamais impliqué à l'école. Sans surprise pour qui que ce soit le connaissant, il a arrêté ses études avant la fin du lycée et a enchaîné les petits boulots mal payés par la suite. iii. Depuis ses dix-sept ans et depuis qu'il a quitté le domicile familial, il n'a plus aucun contact avec sa famille - et Tybalt n'a rien fait pour y changer quelque chose. iv. Il ne connaît d'ailleurs toujours pas son père biologique, mais de même, il ne cherche pas non plus à le savoir. Cet homme n'a jamais fait parti de sa vie et Ty n'est pas sûr que cela aurait vraiment changé quelque chose. De toute façon, il ne ressent aucune envie de le rencontrer ou un manque cruel de figure paternel, alors pourquoi se prendre la tête? v. Il n’est pas hostile aux humains; mais il reste quand même assez pessimiste quant aux relations globales hommes-goules. Bien sûr, il y aura des exceptions, mais pour Ty, la paix entre les hommes et les goules n’existera jamais et rien ne semble lui faire changer d’avis. Il y a trop de préjugés, trop de peurs pour que cela change.  vi. La famille de sa petite amie est persuadée qu'il est responsable de sa disparition, même si l'enquête n'a absolument rien prouvé. Il ignore encore ce qu'il s'est réellement passé, si elle est encore vivante et s'est simplement barrée ou si quelque chose de plus grave est arrivé. vii. Son appartement est fait d’un mélange - compréhensible uniquement par lui - de meubles ou décoration venant de parts et d’autres. Si cela ressemble au premier coup d’oeil à n’importe quoi, au deuxième… Il s’agit toujours d’un mélange sans sens. De plus, dans un coin de la pièce principale s’entasse des affaires qui n’attendent que le retour de leur propriétaire, ou que Tybalt perde finalement tout espoir et balance tout à la poubelle. Il a tendance, effectivement, à tout garder. viii. S’il y a bien quelqu’un pour qu’il ferait tout au monde, c’est bien Boulette, sa chienne. La bestiole est en effet dorlotée, chouchoutée et peut-être même un peu pourrie gâtée - ce qui peut surprendre de la part de Tybalt. ix. C'est idiot pour lui car il s'agit du seul aliment qu'il peut ingérer, en plus bien sûr de la chair, mais Tybalt n'aime pas le café. Il en boit parfois, mais il n'apprécie guère plus que ça le goût. x. S'il a l'air toujours blasé et désintéressé, son style vestimentaire suit le mouvement. Sans être négligé, Tybalt privilégie la simplicité et le confort, portant principalement veste à capuches et jeans des plus simples.

_________________
For all I know
The best is over and the worst is yet to come.


Dernière édition par Tybalt Monroe le Dim 8 Oct - 15:24, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 15:07


time to go.
You think that I'm blind but I see your lies
La pièce n’est pas aussi sombre et froide que ce qu’il aurait pu attendre d’une salle d’interrogatoire. Elle est d’ailleurs beaucoup moins effrayante d’autant plus qu’il n’a pas les mains menottées et qu’il n’est pas suspecté. Du moins, c’est ce que Tybalt se répète pour se rassurer, tandis que sa petite voix intérieure affreusement pessimiste lui rappelle qu’il est le coupable idéal, peu importe s’il est innocent ou non.

Il se redresse sur sa chaise quand la porte s’ouvre, prenant un air légèrement moins décontracté et avachi. De ses yeux gris, il suit l’homme en costume qui s’assoit devant lui, dossier à la main. Tybalt déglutit.
L’homme passe en revue les feuilles qui composent le dossier, le tout dans un silence presque pesant. Finalement, après une minute aussi longue qu’une éternité, il relève les yeux et croise les mains sur la table, se racle la gorge avant de prendre la parole.

Monsieur Monroe, c’est ça? Léger hochement de tête de la part de Tybalt. Mh-mh. Vous êtes recensé, comme je peux le voir. Mh-mh... Très bien… J’aurais quelques questions à vous poser, si cela ne vous dérange pas, à propos de la… Il marque une pause, comme s’il cherchait ses mots. Victime.

Tybalt serre les poings et se reprend rapidement - derrière la vitre teintée, il y a sûrement d’autres inspecteurs ou professionnels prêts à analyser sous tous les angles son langage corporel, prêts à déceler le moindre mensonge, le moindre non-dit. Il n’arrive pas à croire qu’il la considère déjà comme une victime, alors qu’elle n’a disparu que depuis trois jours.

Quand est-ce que vous l’avez vu pour la dernière fois? L’homme sort son calepin et son crayon pour prendre en notes chacune de ses réponses.
Le onze. Elle était venue chez moi manger et passer la nuit. Elle était pas là à mon réveil.
Mh-mh. Et ça ne vous a pas inquiété plus que ça?
Non, il répond peut-être un peu trop rapidement, elle devait travailler tôt.. Ça lui est déjà arrivé de partir avant que je me réveille.

Hochements de tête et bruit du crayon sur le papier suivi d’un silence que l’interrogateur interrompt avant que Tybalt n’en ait l’idée.

Vous vous êtes disputés les quelques jours avant sa disparition? Un petit malentendu? Même quelque chose qui pouvait sembler insignifiant ?
Non, pas du tout.
Des comportements étranges? Des changements dans ses habitudes peut-être? Est-ce qu’elle avait des ennuis?
Non, répète encore Tybalt, pas que je sache. Tout était comme d’habitude. Elle devait aller chez ses parents pour le dîner le soir, et on devait se voir le week-end, comme d’habitude. Elle a pas d’ennemis, de ce que je sais. Il hausse les épaules.
Elle n’a pas exprimé d’envie de partir, par exemple? L’homme se penche, les coudes sur la table, réduisant la distance entre eux. Instinctivement, Tybalt recule légèrement. Ou de fuir.
Elle a laissé des affaires chez moi. Son appartement est encore tel quel, la dernière fois que j’y suis allé.
Vous êtes passé à son appartement? Quand?

Il griffonne à nouveau sur le carnet, mais son regard est toujours fixé sur Tybalt. Tybalt passe sa main sur sa nuque, rejouant dans son esprit la dernière fois qu’il a mis les pieds dans son appartement. C’était le lendemain, après qu’elle soit partie de chez lui de bonne heure - il avait en effet reçu un sms de sa part, lui demandant de passer chez elle pour réceptionner un colis. Rien d’anormal.

Le douze, dans la journée. J’ai un sms d’elle où elle me demande de passer, ajoute-t-il, prêt à sortir son téléphone dans la seconde qui suit.
Bien sûr. Je vois.

Un nouveau silence, de nouvelles lignes ajoutées sur le papier et l’homme ne lui prête plus aucune attention. Tybalt ne peut s’empêcher de tenter de jeter un oeil à ce qu’il écrit, mais l’homme croise les bras immédiatement, couvrant le carnet. Il repose son stylo et pousse un soupir.

Sa famille vous pense coupable. Pourquoi?

Là, Tybalt ne retient pas un rictus faussement amusé. Ce n’est nullement surprenant - sa famille est loin d’être favorable à ce qu’une goule sorte avec leur fille. Bien évidemment, il est le coupable tout désigné à leurs yeux. Il s’imagine sans peine le tableau qu’ils avaient dû peindre aux enquêteurs: une bête sanguinaire prête à tout pour satisfaire son appétit, un monstre. Surtout que ce n’est pas lui qui a déclaré sa disparition. Il enfonce ses mains au fond des poches.

A votre avis? Vous devez avoir votre petite idée là-dessus, non? Il glisse un sur sa chaise, s’affale un peu, avec une allure un poil trop provocante.
Mmh-mmh. Il se gratte le menton, en pleine réflexion. Evidemment. Je dois vous avouer, monsieur Monroe - Tybalt, c’est ça? - à part le témoignage de ses parents, rien ne vous incrimine. Nous n’avons aucune raison de vous suspecter, bien entendu. Votre casier est vierge, vous êtes recensé…
Ah oui, vraiment? demande-t-il, une pointe d’insolence dans la voix. Je peux partir alors? Vous ne me retenez pas?

L’homme désigne la porte d’un geste, l’ombre d’un sourire sur les lèvres.

Bien sûr. Vous avez répondu à toute mes questions, vous être libre de partir. Si quoi que ce soit change, si un détail vous revient… Il sort de sa poche une petite carte de visite. Appelez-moi. Je ne suis pas votre ennemi.

Tybalt examine la carte en carton glacé avant de le glisser dans la poche arrière de son jean, marmonne un d’accord à peine audible. Il se lève, rapidement imité par l’enquêteur qui lui ouvre la porte.
Dehors, le couloir éclairé par la lumière de l’extérieur, beaucoup plus accueillant que la petite salle dont il sort. Il a, d’un coup, l’envie encore plus pressante de sortir d’ici. L’enquêteur semble vouloir lui dire quelque chose, le retenir, mais reste à la porte - toujours avec cette ombre de sourire plaqué sur ses lèvres, à donner des frissons dans le dos. Tybalt s’éloigne sans un regard en arrière, dépasse la famille qui lui jette un regard mauvais.

Quelques semaines plus tard, l'affaire n'est pas beaucoup plus avancée. Encore quelques semaines plus tard, elle est classée sans suite.


_________________
For all I know
The best is over and the worst is yet to come.


Dernière édition par Tybalt Monroe le Dim 24 Sep - 18:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 28 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 15:39


J'aime beaucoup le pseudo. Et j'ai éclaté de rire devant l'autocollant
Par contre ça me fait toujours bizarre de voir Richard avec des lunettes.

Hâte d'en lire plus
Bienvenue

_________________
I DON'T PLAY THE ODDS
I PLAY THE MAN
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 113 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 16:01


Richard :ko:
Je te réserve d'office tout tes liens Arrow
Bienvenue à toi
Hâte d'en lire plus, mais déjà, promeneur de chien

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 18:01


RAAAAAAH, j'ai la chanson de Roméo et Juliette, la comédie musicale, maintenant, je te remercie PAS
( https://www.youtube.com/watch?v=Fb3_C8mC2t4 -allez, viens, clique, tu vas voir )

Ahem, je disais
Bienvenue, déjà, le pseudo claque et je crois que j'ai pas vu ton avatar depuis WAAAY longtemps, j'me réjouis de voir toutes ces tronches rares sur FAB, vous êtes fabuleux
J'souhaite pas à ta goule promeneuse de chiens de croiser Harry, par contre on se trouvera un lien entre Tyb & Myrthe, vu qu'elle traine dans les rues depuis quelques années
bon courage pour finir ta fiche, ce perso promet grave

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 162 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 19:00


je suis amoureuse de ton personnage, bonjour
deja, quand tes potes m'ont parlé de la tête, j'ai mourru un peu de l'intérieur, ok mais le début,
je meurs encore plus. promeneur de chiens ? well, faudra un lien avec mon livreur de pizza, obligé, surtout qu'il a un chien, ok
ce personnage s'annonce superbe, et j'ai hâte de voir la suite
bienvenue sur fab, et hésite pas en cas de question

_________________


i would know him in death
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 60 Voir le profil de l'utilisateur


Mer 20 Sep - 19:07


Un recensé
Bienvenue et courage pour cette fiche qui me plait déjà beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Jeu 21 Sep - 8:04


Le recensement c'est pour les faibles
Mais bienvenue quand même, et bon courage pour la suite

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 42 Voir le profil de l'utilisateur


Sam 23 Sep - 18:28


Héhé, merci pour cet accueil plus que sympathique J'espère que vous en voudrez quand même de ce petit recensé Sur ce, je file me remettre à cette fiche :p

_________________
For all I know
The best is over and the worst is yet to come.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 100 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 7:42


TYTY ! On veut la fin de cette fiche, alors arrête de regarder des vidéos sur youtube ou des signatures.

_________________
" i want pluto to be a planet again " Whoever fights monsters should see to it that in the process he does not become a monster. And if you gaze long enough into an abyss, the abyss will gaze back into you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 55 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 15:17


BIENVENUE TOI.
(Allez Ptybou, dépêche-toi, on t'attend (et ton peignoir moche IRP aussi ))

_________________
Remember everything will be alright.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 25 Sep - 6:20


Pauvre Tyty, victime de la discrimination, c'est scandaleux ! RÉVOLUTION !
J'aime beaucoup ce personnage, et ta fiche a été fort agréable à lire Donc sans plus tarder, je te valide

félicitations, tu es validé(e)
bienvenue dans les sombres rues de detroit
Sur vos crocs ou dans vos veines coule le sang bouillant de ceux qui piétinent le bitume de Detroit. Prenez un instant pour respirer, avant d'aller vous perdre dans les obscurs recoins de la ville.

Après la validation, il est important d’aller recenser vos diverses propriétés — votre visage, votre habitation ainsi que votre occupation — dans cette cette section pour ne pas qu’ils vous passent sous le nez. Ensuite, direction cette section pour créer votre fiche de lien, un modèle (facultatif) se trouvant à votre disposition au besoin.

En cas de questions, n’hésitez à rejeter un coup d’œil aux annexes et textes explicatifs mais si vous êtes toujours perdus, rendez-vous ici pour poser vos questions au staff. N'oubliez pas de suivre régulièrement la section intrigue pour vous tenir au courant des sujets en cours et des articles parus.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu sur FAB !

_________________


― rock bottom

Revenir en haut Aller en bas
 

(tybalt) automatic stop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stop tout !!!
» [Stop-motion] Bionic-Nico Production
» [Stop-motion] Bionicle Echoes of Agora.
» [Stop-Motion] KOPAKA Corporation : Time to Redemption
» How to stop audio jingle when moving ears?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-