soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 (Jared) So look in the mirror and tell me, who do you see ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 13 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 15:42


JARED HOWARD
Splinters of my soul cut through your skin and burrow within
NOM ET PRÉNOM : Jared Howard. Syllabes aux consonances légères et illusoires, apparence d'un être suintant le beau alors que derrière ce fin sourire se taire l'infâme. ÂGE : Entre deux eaux, la jeunesse aux talons, les premières années de vieillesses au bout des doigts. Trente-quatre hivers marquent cette peau sujette aux premiers signes du temps.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Né en novembre 1983, à Détroit. ORIGINES : Britanniques. Les gênes se mêlent et s'entremêlent, souvenirs d'instants non-vécus, de paysages et de parfums non-perçus encrés dans le sang d'une famille américanisée depuis maintenant deux générations. OCCUPATION : Côté pile, la blouse blanche, l'empathie factice et la droiture d'un professionnel faisant les constats des dures vérités. Il est un médecin légiste dont l'expertise et la sensibilité sensorielle permettent de déceler les secrets des corps mutilés. Côté face, il est la main noire à qui l'on confie les organes prélevés illégalement en Moldaves, la main noire à qui l'on prend soin de donner des organes intactes, parfaits, tellement parfaits qu'ils en deviennent alléchants, au risque de voir le sourire sournois devenir gueule béante.  STATUT CIVIL : Don Juan mortifère, les carnes prises au piège entre ses draps et ses cuisses ne sont que plaisir charnel et éphémérité. Il aime bien trop ce jeu, il aime bien trop cette danse, le parfum de cette obsession volatile qu'il embrasse, goûte, dévore voracement. ORIENTATION SEXUELLE : Variétés des saveurs, salé ou sucré, fruité ou épicé; qu'importe l'arôme, ça prend et ça esquinte les corps qu'il se délecte de posséder.   SITUATION FAMILIALE : Howard. Les serpents qui s'immiscent dans votre ombre, ces serpents même qui épient, patientent et attendent le moment opportun pour briser votre si frêle existence. Vipère parmi les cobras, Jared est fils unique au sein de la branche principale de cette lignée venimeuse. CONFORMITÉ : Tromper l’œil par l'illusion idyllique, il prétend à ce que l'humanité aspire. Le patronyme inscrit sur la liste des recensés, la fadeur d'une viande d'élevage en guise de repas, il leurre les yeux crédules de la société avec fourberie, alors que dans l'obscurité de ses mensonges, le palet s'extasie au contact du doux carmin dérobé. PARTI :  Le Gourmet n’œuvre que pour ses propres intérêts, quand bien même il éprouve une certaine affection pour les groupes radicaux.  TRAITS DE CARACTÈRE : gourmet - manipulateur - charismatique - calculateur - possessif - sournois - charmeur - sensuel - patient - intelligent - confiant - déterminé - sans scrupule - audacieux
CHRONOLOGIE

1983 : Naissance de Jared, petit gueulard quémandant le nectar qui saura le rassasier.  
1993 : Rencontre de Leone, une goule masculine qui vient de débarquer dans sa classe d'école. Apparence timide, sourire reflétant le manque de confiance en soi, ce petit bout de chou semble être si innocent et facile à briser. Subtile mascarade que seul Jared sut démasquer, l'odeur de son comparse ne trompant guère sur sa nature. Deux loups pour un troupeau de moutons; Jared ne pouvait l'accepter. Cette école est son territoire, et seulement le sien. Il ne peut tolérer qu'un autre prédateur piétine sur ce qui est à lui. Si le début de leurs relations se révéla tumultueux, c'est étrangement qu'au fil des années, elle se transforma en une forte amitié.
Décembre 1999 : Se divise de sa famille. Les messes basses l'épuisent, la grande gueule de son hypocrite de géniteur l'insupporte, les gestes faussement maniérés de sa très chère et tendre mère le dégoûtent. Il ne les supporte plus, il ne supporte plus cette famille qui se prétend être ce qu'elle n'est pas, cette famille qui n'éprouve aucun remords à contraindre leur fils à suivre une voie qui n'est pas la sienne. Nous sommes donc tu seras. Sauf qu'il s'y refuse.
Février 2000 : Pendant des mois, il a tenté de survivre, errant dans les rues quand il n'eut plus suffisamment d'argent pour se ligoter une chambre dans un hôtel. Ces mois-ci furent difficiles. S'il continuait d'aller à l'école au cours de la première semaine de son départ, il a fini par ne plus y remettre les pieds par manque de moyen et surtout par manque d'hygiène. Les vêtements recouverts par la crasse et le sang séché, il ne pouvait se présenter ainsi, risquant de dévoiler certaines vérités à son sujet. Il était devenu une âme errante, mais une âme errante pleine de convictions. Alors qu'il semblait avoir coupé les ponts avec toute forme de sociabilité, il avait gardé contact avec son fidèle ami Leone. Un fidèle ami qui allait bientôt devenir un frère, étant donné que ce dernier réussit à convaincre son père de le prendre sous leur toit.
2001 : Jared s'engage dans des études de médecine, accompagné du soutien du paternel de Leone qui lui apportera conseils et maîtrises sur les onze prochaines années.
Septembre 2001 : Intègre une organisation criminelle inconnue des forces de l'ordre dont la principale activité est le trafique d'organes, par le biais du père de Leone qui en est le sous-boss.
2006 : Oreilles agressées par la mélodie métallique d'une note vibrant au souffle de l'air. Les iris se posent sur la créature assise là, sur le trottoir, contre le mur, tentant de se protéger de l'humidité de la pluie et espérant s'attirer la compassion des passants qui offriront avec générosité quelques pièces. Pauvre enfant souillé. Adorable petit agneau devenu la source de distraction d'un chasseur. Lui, et seulement lui. Chaque jour, Jared se contenta de déposer un billet de cinq dollars dans sa casquette, veillant de loin sur son petit Oliver Twist, chassant les goules bien trop intriguées par le gamin. Mien. Il est sa chose. La sienne. Uniquement lui peut détenir le pouvoir de ses souffrances et décider de son destin.
2012 : Obtention de son diplôme, début de sa carrière en tant que médecin légiste au sein de l'Institut médico-légal de Détroit.
2015 : La tentation est bien trop grande, suffocante. Oppressante. C'est alors que Jared se décide à lui adresser la parole pour la première fois. Lui, ce petit agneau qu'il a épié et protégé durant ces neuf douces dernières années.


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : Eihwaz. âge : La vingtaine. code du règlement : JH. avatar : Theo Hutchcraft. crédit : tumblr.


i. « Infamie » peut-elle crier l’humanité alors qu’ils revendiquent leur pureté. D’une limpidité éclatante, le carmin qui coule dans les veines des porteurs du nom Howard est préservé de toute impureté. Jamais, ô grand jamais, la lignée ne doit être salie par les gènes d’un de ces humains.  ii. Salaud gentilhomme, il porte cette image d’homme bien éduqué dont les manières courtoises laissent à penser qu’il est une personne facilement malléable. Les apparences sont bien trompeuses, car sous ce voile mensonger se cache une bête féroce et vicieuse prête à transformer une blessure superficielle en une plaie béante. Il est tellement bien plus divertissant de s’immiscer dans l’esprit des uns pour en extraire la plus infime des faiblesses, la plus dangereuse des peurs qui sévit dans la conscience d’une proie, pour finalement la briser de l’intérieur - juste avant - qu’elle ne se rende compte – qu’elle n’a plus aucune échappatoire.   iii. Ses parents sont chez les Ravageurs, ils contribuent à la cueillette des humains ; pas trop gras, ni trop maigrichon, suffisamment ce qu’il faut pour se rassasier l’estomac et éviter le risque de cholestérol. Des parents qui laissent à croire que les Howard sont une famille épanouie, soudée entre les différentes branches, notamment avec celle de sa tante. Les rires, les poignées de main, les bains de sang partagés avec des comparses goules ; tout ceci n’est que tromperie. Les Howard sont des pourris, un véritable poison pour quiconque croiserait leur chemin. Tellement pourris que même l’hypocrisie persiste au sein de leur propre sang. Une mère faisant bonne figure devant sa sœur alors que par-derrière, elle ne songe qu’à son départ. Un père arborant les traits d’un paternel proche de son fils alors qu’en vérité, les disputes fusent à chaque protestation de ce dernier.  iv. Jared, il ne porte pas son géniteur dans son cœur. Selon lui, ce roublard ne mérite même pas le titre de père. Juste de géniteur, car c’est ce qu’il est, juste l’homme qui a mis enceinte sa femme parce que cette dernière voulait un gosse. Le seul homme qui peut prétendre au titre de père, c’est le vieux de son vieil ami Leone. Un homme en qui, Jared, possède une profonde reconnaissance. v. L’hiver 1999 a été la plus difficile mais surtout la plus formatrice. Les premiers jours, pour se nourrir, il a dû filer d’autres goules errantes bien plus expérimentée que lui, pour tenter de se mettre quelque chose sous la dent sans se faire repérer par les Colombes. Véritable charognard, il se contentait de dévorer les restes laissés ou les morceaux que les autres prédateurs acceptaient de partager. Puis avec le temps et les observations analytiques, vint le moment où il chassa de lui-même, s’attaquant au plus faible, dévorant principalement les chairs des humains non réclamés par la société, c’est-à-dire, les SDF. vi. Lenoe, c’est son vieux pote. Celui avec qui il s’est pris la gueule à de nombreuses reprises, celui qu'il était prêt à saigner pour faire comprendre qui était l’alpha quand ils étaient encore à l'école. Sauf que Lenoe, c’est cette goule qui a su le comprendre quand il n’était encore qu’une pauvre petite vipère sur le point de se faire empoisonner par le venin de ses géniteurs. Leone, c’est cette goule qui lui a tendu une main quand il n’était devenu que l’ombre de lui-même. Celui qui lui a donné une autre vision de ce que pouvait être une famille. vii. Au sein de l’organisation criminelle à laquelle il appartient, il se fait surnommer la Main Noire. Nom donné suite à cet instant où il arracha le cœur d’un des passeurs de l’organisation chargé de rapatrier les organes de l’étranger à Détroit, sous prétexte que ce dernier n’avait pas accompli sa tâche. Les organes doivent être de qualité et sous aucun prétexte abîmés, au risque de voir son sang sécher sur la main de l’ancien ravageur. viii. La cuisine raffinée, préparer des plats riches en saveurs et en couleurs. Véritable petit gourmet qui aime prendre soin de sa petite personne, il cuisine chaque soirée pour se faire un royal festin. Il aime sentir la texture de la viande fondre sous sa langue avare de saveurs, gourmande de la chair saignante aromatisée aux sauces soigneusement préparées. Les abats ornent les assiettes dressées ; frais, ils sont délicatement prélevés sur les victimes chassées quand ces derniers ne proviennent pas d’une boutique de qualité. La fraîcheur est de mise, absolument. Cependant, s’il tient la réputation de gourmet, l’esprit du ravageur n’est jamais bien loin. ix. Temoe, ô mon très cher Temoe. Qui aurait cru qu’un jour un humain saurait autant attiser sa curiosité ? Cet air innocent, ses grands yeux noisettes qui regardent avec ardeur, suppliant discrètement d’offrir un peu de générosité à l’âme perdue qu’il était. Il était beau, c’était beau ; ce spectacle dramatique où l’humain se voit rejeter, ignorer et délaisser par ses semblables. Quelle amusante ironie. Il avait fallu un regard en sa direction pour que la fascination s’installe ; d’abord admiratif de cette scène où l’innocence se voit confronter à la dure réalité de la vie, puis désireux de goûter à cette chaire qui semblait être si tendre, si… unique. Mais non, ce serait gâcher le plaisir. Jared voulait attendre. Attendre de voir comment allait grandir ce petit agneau, de voir comment il allait survivre face à la cruauté de ce monde. Mais surtout, Jared voulait attendre l’instant parfait. Cet instant même où il contribuera un peu plus, chaque jour, à la perversion de son esprit encore bien trop préservé.  x. Les vêtements de Jared dégagent toujours une odeur de cigarette mélangée au parfum de bois de santal, étant un fumeur incontesté et un adepte des bâtons d’encens.

_________________
You're a paper doll. I'll fold you how you want. You're not my noose, I tied this knot. If this won't be, our fingers locked together then this is total war. Method not objective — .
M.M


Dernière édition par Jared Howard le Mar 26 Sep - 16:56, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 13 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 15:43


+1
On va faire genre que je suis grave motivée à faire cette section.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 113 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 16:25


:ko: j'approuve tellement le choix de scénario Arrow
Trop trop contente que tu le tentes
Et en plus le début est parfait! J'ai trop hâte de dire la suite du coup et de voir ce que tu vas faire de lui!!
Merci encore de le tenter  J'ai déjà hâte qu'il mette la misère à mon petit Temoe

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 49 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 24 Sep - 16:31


MONSIEUR GOULE EST SO FAB mais qu'il fasse gaffe à ses fesses, elles pourraient bien se retrouver bottées
Bienvenue ici, contente de te voir parmi nous
Je te MP ASAP pour t'en dire plus sur notre lien mais t'en fais pas, t'en as pas besoin pour faire ta fiche, ça concerne plutôt le RP

_________________


― orphan memories
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 31 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 25 Sep - 3:05


Je. Meurs.
Ce choix de scénario est déjà incroyable, mais cet avatar. Theo c'est trop ma vie ptn.

Bienvenue, en espérant qu'on puisse se trouver un lien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 13 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 25 Sep - 7:14


Temoe - Merci, je suis contente de voir que le début te plaît déjà. J'espère que la suite te plaira tout autant

Saggory - Wesh, on ne touche pas aux fesses so FAB de monsieur Goule
Merci pour ton message, j'attends donc de voir ce que tu vas me dévoiler.

Adonis - Ne. Meurs. Pas.
Theo est so fab, sex and other words. C'est rare de croiser des personnes qui le connaissent.
Merci pour ton message, j'espère également qu'on pourra se trouver quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 30 Voir le profil de l'utilisateur


Lun 25 Sep - 16:28


ON EN PARLE DE CE DÉBUT DE FICHE ?!
Merde... t'écris divinement bien. J'ai adoré lire ce début de fiche. Je veux la suite !! Faudra qu'on se trouve un lien... et puis cette gueule en l'image de Theo Hutchcraft


Allez, dude, au plaisir...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 13 Voir le profil de l'utilisateur


Mar 26 Sep - 17:06


PWAAAA
Merci pour ce compliment !
Ça sera avec grand grand plaisir pour le lien !

_________________
You're a paper doll. I'll fold you how you want. You're not my noose, I tied this knot. If this won't be, our fingers locked together then this is total war. Method not objective — .
M.M
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 113 Voir le profil de l'utilisateur


Mar 26 Sep - 20:17


Ben alors, je me souviens plus si je l'avais dit en MP, mais j'adore les idées que tu as apporté, j'adore ta petite touche personnelle que tu as ajouté au personnage, ça le rend parfait et il est bien crapuleux, juste comme je l'avais imaginé.   La fiche est trop bien écrit en plus, rien à redire, mon Temoe attend son persécuteur  

félicitations, tu es validé(e)
bienvenue dans les sombres rues de detroit
Sur vos crocs ou dans vos veines coule le sang bouillant de ceux qui piétinent le bitume de Detroit. Prenez un instant pour respirer, avant d'aller vous perdre dans les obscurs recoins de la ville.

Après la validation, il est important d’aller recenser vos diverses propriétés — votre visage, votre habitation ainsi que votre occupation — dans cette cette section pour ne pas qu’ils vous passent sous le nez. Ensuite, direction cette section pour créer votre fiche de lien, un modèle (facultatif) se trouvant à votre disposition au besoin.

En cas de questions, n’hésitez à rejeter un coup d’œil aux annexes et textes explicatifs mais si vous êtes toujours perdus, rendez-vous ici pour poser vos questions au staff. N'oubliez pas de suivre régulièrement la section intrigue pour vous tenir au courant des sujets en cours et des articles parus.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu sur FAB !

_________________

ALL THESE YEARS I'VE BEEN SEARCHING, FOR WHO I'M SUPPOSED TO BE. ALL THAT TIME I'VE BEEN WASTING, 'CAUSE I WAS RIGHT IN FRONT OF ME. OH, IT'S A CROOKED OLD TRADITION, BY A MASTERFUL MAGICIAN. BUT IN ALL THIS TROUBLE I'VE MET, I HAVEN'T GOT ONE SINGLE REGRET, NO - Yesterday , Imagine Dragons

Revenir en haut Aller en bas
 

(Jared) So look in the mirror and tell me, who do you see ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» svp aide pour mirror
» New User sur le Mirror
» Mirror's Edge
» bug de l'application faire parler un objet sur mirror nano nabaztag
» Ztamps et plusieurs Nab/Mirror

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE :: LIE DOWN IN THE BLOOD-