soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 aux sombres héros de l'amer (momo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 2 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 22 Oct - 16:47


MOSE BURNS
éternel inadapté
NOM ET PRÉNOM : Moris. Histoire qu'il n'oublie jamais d'où il vient ; Mose il porte le même prénom que tous les chiens de sa famille. Ça se passe comme ça dans le clan Burns ; les cramés du cerveau héritent les uns des autres comme dans des putains de gypsys, se récitent les mêmes airs. Il aurait pu avoir pire, même si c'est déjà plutôt nul. De toute façon, personne l'appelle vraiment Moris ; lui même s'appelle Mose quand il s'adresse la parole devant le miroir. Il s'est habitué, s'est adapté. Ça annonce la couleur ; Mose n'a rien à voir avec Mickey Mouse.  ÂGE : Mose il fait partie du club des vingt-sept ; il lui reste encore un peu de temps pour crever comme une star, même s'il espère pouvoir tenir encore quelques années, siècles s'il peut les passer en si bonne compagnie.  Car Mose, il a autant de vies que Jehan à de morts, parce qu'à chaque fois que l'autre s'éteint il se sent mourir mais qu'en voyant à nouveau ses yeux s'ouvrir il à l'impression de voir le soleil se lever pour la première fois. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le gamin est né en plein milieu de l'hiver à Détroit ; il n'a pas beaucoup voyagé dans sa vie. Le 12 Décembre 1990 il est arrivé pour de bon, il s'est fait prier avec quelques jours de retard, mais peut-être que s'il n'avait pas été un gros bébé il n'aurait pas duré plus d'une ou deux journée. Il a grandi au milieu des paquets de cigarettes, de morceaux d'assiettes cassées, rythmé par les claques de son père et l'hystérique qui l'a épousé. S'il n'y avait pas Jehan, il ne fêterait pas son anniversaire. ORIGINES : Parfois il a un air un peu étranger à l'uniformité de tous les beaux garçons ; ça lui a fait tout drôle à la puberté de se rendre compte que ses poils viraient cramoisis plutôt qu'un beau brun brutal et masculin. Pourtant, ça l'aurait presque arrangé de savoir qu'il était le fils du facteur. Mose est bien le fils de la sainte patrie ; il le porte dans ses yeux même si c'est pas écrit dans son coeur. C'est écrit dans les rides de colères de son front. OCCUPATION : On lui a toujours dit que dans la vie, il fallait travailler dur pour avoir ce qu'on voulait. Mais Mose, n'a jamais été très courageux pour ce genre de choses ; de toute façon, ses meilleures idées sont souvent les plus mauvaises. Il se satisfait de peu, alors devant les gens il se présente comme un jardinier : il s'occupe de ses petits plants d'herbes comme de ses chéris. Que ce soit des roses ou de la weed, c'est la même chose. Il fait très attention à leurs besoins, s'est même procuré des bouquins, pour la plupart d'une langue qu'il ne comprend pas - mais Mose comprend les images.  Ce qui l'aurait bien branché, c'est de faire de la musique et il hésite encore à lancer sa propre collection de haute couture banlieusarde. Il est pas très doué pour prendre des décisions Mose; les post-its trouvent toujours le moyen de finir à la poubelle avant qu'il ne se souvienne de réaliser son rêve. STATUT CIVIL : D'une certaine manière, il s'est rangé. Tout le monde l'aurait préféré briseur de coeur, mais c'est lui qui a le plus grand  a défaut d'avoir la plus grosse ;  il l'a dévoué pour une personne uniquement. Y a des gens qui passent toute leur vie à chercher leur âme soeurs - Mose d'ailleurs il pensait que ça existait même pas - lui il a juste à regarde droit devant ou à coté de lui. Il a rencontré Jehan et il sait que c'est la bonne personne, parce que c'est la seule personne qui lui a jamais donné envie de se montrer tel qu'il est. Momo il croit aux romans à l'eau de rose, peu importe qu'il n'ait pas de vrai anneau, celui qu'il porte il ne pourra pas l'égarer, jamais, comme son amour. ORIENTATION SEXUELLE : Pendant longtemps il a juste pensé qu'il était très nul avec les filles ; encore plus nul qu'avec la majorité des gens. Il se contentait de ce que fournissait les magazines, le web et toute forme d'amour artificiel, tant que ça restait distant du réel. Pas vrai pas de vrai engagement, pas de problèmes, pas d'après. Il trouvait pas ça à la mode d'aller déflorer la voisine, la seule personne qu'il a jamais voulu inventer au bal de promo c'est Jehan. Il en sait trop rien Momo mais il est demi-sexuel. SITUATION FAMILIALE : Sa famille c'est son couple, sa famille c'est ses amis ; n'importe qui ne portant pas le même nom que lui. Ceux qui partagent son sang ne méritent pas d'être considéré comme tel ; ça lui a prit du temps, mais maintenant il sait qu'il mérite mieux. De son père jusqu'à sa mère en passant par l'ombre de sa soeur, ce sont d'avantage des fantômes, des mauvais souvenirs. CONFORMITÉ :On ne lui a pas vraiment appris les bonnes manières chez lui ; mieux vaut vivre caché que s'exposer de trop. La loi n'a pas besoin d'être toujours respectée, ce que les ges ne savent pas ne peut pas leur faire de mal. C'était comme ça, chez les Burns ; on ne se recense pas. Pour autant il n'a manqué de rien, ne s'en est jamais plaint, il était content d'aller bouffer chez le voisin. Si il y  a un truc qu'il a comprit avec le temps Mose, c'est qu'il faut pas cracher sur ce qu'on a, parce qu'on a déjà beaucoup de chance de l'avoir pour le peu que c'est. Il aime bien la discrétion Moris, il se sent comme une star à l'abris des paparazzis. Ça lui aurait pas trop fait plaisir que des psychopathes connaissent son adresse.  PARTI : Il s'en fous pas mal de ce que pense Pierre-Paul Jaques, Mose ; de toute façon les gens sont cons pour la plupart. Les débats l'ennuient mortellement ; il se fatigue trop à essayer d'expliquer à un extrémiste que ses idées sont dépassées. Tant que personne ne  vient le faire chier dans son quotidien, il s'estime heureux et ne va pas pousser son scandale. Il se contente d'ignorer ceux qui se lèvent et tourne le dos à ceux qui se prennent les armes. Tant que ça ne l'empêche pas de vivre, qu'ils continuent à s’entre-tuer pour prouver que l'autre à tort : parfois, ça lui arrache un petit sourire.   TRAITS DE CARACTÈRE :  Asocial, inadapté. Mose il est plein de bonne volonté, mais il ne sait pas se faire comprendre de l'humanité ni se comporter en société. Il est trop bourru trop franc ;  il craint toujours de tout renverser dans les magasins bien qui ne soit pas géant. De lui même, il à l'imagine d'un éléphant et les autres sont des fourmis. Il peine parfois à s'exprimer - tout le temps d'ailleurs. Emploie les mauvais mots, les mauvais termes. Mose est maladroit, dans sa diction, dans ses choix. Alors, c'est mieux quand il ne parle pas.  Il est étonnement drôle. Surtout doué pour raconter les histoires qu'il n'a pas inventé. L'humour chez lui est caustique. Mamie finit dans le corbillard plutôt que dans les orties. Il aime sa sombre poésie. Le grand bonhomme est du genre créatif. Sensible. Incapable d'écraser une araignée. Capable de verser un torrent de larmes devant un film qui l'a marqué. Mose est une brute mais une brute au grand coeur surtout. S'il est violent, c'est pas qu'il ne sait pas comment s'y prendre pour se faire comprendre.
CHRONOLOGIE

12/12/90 :Le gosse Moris voit le jours, sous un crachin et un vent d'autan, le monde à travers de la fenêtre du petit hôpital qui pleure sa venue dans l'enfer gris. Des bâtiments de son quartier au béton armé où ses godasses traînent depuis qu'il sait marcher.
xx/xxxx : un événement marquant dans la vie du personnage.
xx/xxxx : un événement marquant dans la vie du personnage.
xx/xxxx : un événement marquant dans la vie du personnage.
xx/xxxx : un événement marquant dans la vie du personnage.


THE FLESH TO THE BONE

pseudo : Red. âge : 16 ans. code du règlement : MB. avatar :  Jack O'Connel. crédit : uc.


i. Mose a toujours été très intellectuel, même s'il ne le chante pas sous tous les toits et qu'en général ça ne se voit pas. D'apparence, on parie d'avantage sur une racaille de quartier qu'un premier de la classe. Dommage qu'il ait autant porté la médaille que le bonnet d'âne, ça emmerdait pas mal ses profs qu'il passe son temps à gaspiller ses capacités à  voler le goûter des plus jeunes. Lui, ne savait pas encore vraiment qu'il y était à l'époque.  C'est le genre de personne capable de mémoriser beaucoup de choses - beaucoup de mots ; son passe temps préféré étant les mots croisés. Tout le monde lui dit que c'est un truc de vieux, mais le problème de Mose c'est justement qu'il est en train de devenir vieux, qu'il lui arrive d'utiliser un vocabulaire beaucoup trop dépassé. Du moins sur le papier, puisque quand il ouvre la bouche, il n'arrive toujours qu'à proférer des insanités. ii.Etre expressif n'a jamais vraiment été une évidence chez Mose, la plupart de ses réactions sont à des kilomètres d'être celles qu'on attend de lui. Il est souvent prit de rires nerveux lorsque la situation est grave ou réagit de manière exagérée. Yeux ronds, coeur qui bat trop vite, il perd rapidement ses moyens. Il s'est déjà vu fondre en larme en trouvant un oiseau écrasé sur la chaussé ou ne rien éprouver de particulier à tabasser des gosses deux fois plus jeunes que lui. C'est un peu la loterie ;  il ressent beaucoup de choses et n'a aucune idée de comment les assimiler. On ne lui  pas donné le manuel, ni les codes, alors parfois il passe juste pour quelqu'un d'un peu superficiel ou maniéré. Comme-ci il surjouait sa vie, à faire exprès. Sans doute qu'il vit tout trop intensément et comme une agression, même les émotions les plus positives sont trop intenses. iii.Momo, c'est aussi une incapacité à faire passer un message simple au delà de bonjour. Mose grogne beaucoup plus qu'il ne parle, comme un chien blessé ou enragé. Il ne finit jamais ses phrases, toujours en suspend comme-ci il avait oublié la suite en cours de route ou qu'une autre idée vient de lui traverser la tête ; il laisse traîner ses récits en longueur. Mose parle plus vite qu'il ne pense et se mélange, confond le sens des mots, s'excuse, bafouille. Souvent, il se contente de montrer du doigt ou utiliser ses expressions simples que d'essayer de fournir des tirades alambiquées. Partager des choses avec lui peut se révéler juste impossible ; il ne saurait pas résumer un film qu'il a vu ou retranscrire ses émotions devant une oeuvre d'art. Il ne sait même pas comment il arrive à dire à Jehan qu'il l'aime tellement ce qu'il ressent est intense et sincère, parfois ça le dévore. Ça l’énerve. iv. Mose énervé, Mose cogne comme un abruti. C'est dans ces moments qu'il est vraiment très con et que ça se voit. Il défonce tout sur son passage - y a des traces de coups de poings dans l'appart cachés par des cadres qu'il prétendait trouver beau et c'est déjà arrivé qu'il fracasse la vaisselle par terre. Pourtant récemment il s'est inscrit dans une salle de sport pour se défouler et apprendre à se contenir. Il espérait que ça l'aiderait à se canaliser un peu, voir même à progresser. Parce qu'il sait que taper dans tous les sens va pas l'aider à protéger sa famille s'ils sont en danger.  Le problème c'est qu'il n'y va pas assez ; Momo aime pas rester trop loin de chez lui et de Jehan. Ça lui ferait du bien de rencontrer du monde et de voir du paysage pourtant, mais Mose il aime son quotidien. Il trouve qu'il est très bien déjà. v. Un fait, un trait caractère, une anecdote sur le personnage. vi. Un fait, un trait caractère, une anecdote sur le personnage. vii. Un fait, un trait caractère, une anecdote sur le personnage. viii. Un fait, un trait caractère, une anecdote sur le personnage. ix. Un fait, un trait caractère, une anecdote sur le personnage. x. Et pendant des années, l'adolescent était persuadé d'être un genre de monstre de foire, surtout doué pour détruire les choses, ses jouets et les autres. Sa famille n'a pas aidé, c'était plus facile d'être un genre de monstruosité dérangé, qu'être juste un peu différent - le daron aurait trouvé le moyen de le couler dans le bain s'il avait su. Ça le faisait déjà tellement chier que son fils aime un autre gars. Avec le temps et un peu d'aide, il s'est surtout rendu compte Mose, qu'il est autiste.


Dernière édition par Mose Burns le Jeu 2 Nov - 17:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 22 Oct - 16:47


TITRE
CITATION
Eois aeternam eo in ex clades obliterasset urbem ne et exemplis iuge sexto minimis apud cuncta paria luctuosas nocitura eo post Nepotiani regis apud ut utinam supra urbem paria decimo excita consurgunt ut perfidia clades ut Bellona excita urbem per regis bella ex cuncta forte silentium perfidia saeviens in agitat.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 32 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 22 Oct - 16:54


Boyega. Je valide tellement ce choix !

Hâte d'en savoir plus sur ce pauvre petit pipou.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 86 Voir le profil de l'utilisateur


Dim 22 Oct - 16:59


ALLO MIGNON

_________________


i feel like shit ; it must be love
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 54 Voir le profil de l'utilisateur


Mar 24 Oct - 19:13


Bienvenue !
Excellent choix d'avatar, rarement pris et c'est un plaisir
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
 

aux sombres héros de l'amer (momo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux sombres héros de l'amer...
» [RP] Ô Sombre héraut de l'Amer
» Amer Béton
» (Mordheim/WFB) Idées de campagnes dans les Terres Sombres
» Drop coffre des Mineurs Sombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: METALLIC TASTE-