AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 I. CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://fleshandbone.forumactif.com


Dim 20 Nov - 11:49



❝ contexte ❞



Aux déités folles des vieux empires,
Nous opposons des diables peu tentants,
Des loups-garous, des goules, des vampires.
— (Pierre Jean de Béranger, Vin de Chypre)

Assis devant leurs téléviseurs, les gens du petit peuple, l’œil alerte, s'imprègnent des atrocités de leur monde. Elles tremblent, ces tristes poches de chair, incapables de fermer les yeux lorsque la lune luit dans les cieux. Et elles guettent, entendent dans le noir profond : les bruits de pas, les murmures, la carne déchirée par les crocs. Ils sont là : les goules, mangeuses de chair humaine, et les immortels, manipulateurs de ténèbres. Le démon est là, parmi les arbres, au coin des ruelles et au cœur même de la foule.

Face à la menace, les mesures : hommes armés dans les rues, spots radiophoniques et télévisés où résonne la clameur du gouvernement : la situation est sous contrôle. Les goules sont recensées, un substitut alimentaire a été créé. Pourtant, dans les rues, tombent les corps innocents. Et dans le journal, on lit : attaque de goule, deux morts ; apparition d'un nouvel Ajin : la menace toujours réelle. Les gens savent. Elles tombent, une à la fois ; elles tombent, les gouttes de sang, sombre nectar de leur précieuse chair. Et elles se glacent, les carcasses dans les rues ; se désillusionnent, les fraîches peaux tant alléchantes tandis que dans l’ombre, la faim aux tripes, attendent les bêtes.

L'humanité, douloureusement hantée, survit, traquée comme un rat dans les caniveaux. Terrée, elle épie les larges mâchoires des goules et les actes rebelles des immortels. Les goules, qui dévorent la chair tiède, l'animal qui gronde au cœur de leurs entrailles réclamant l’humain sous les crocs. Le dos courbé de certaines et les hurlements sadiques des autres apparaissent au téléjournal du soir dans les maisonnées des gens comme de l’autre côté de la clôture du jardin. La paix tangue tels les pieds d’un pendu au bord d’une chaise ; le vide est si proche, comme le fracas.

Hommes, goules et ajins ; les corps se brisent et les menaces résonnent ; les crocs luisent et les yeux, aiguisés, se défient, silencieux, pour le contrôle absolu. Pouvoir et haine déchirent les âmes, brisent le monde. Et toujours coule le sang.


of flesh and bone
Revenir en haut Aller en bas
 

I. CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: WHEN YOU LOOK INTO AN ABYSS :: UNDER CONDITIONS-