soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 001. ARTICLES PASSIFS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Dim 13 Aoû - 10:14



❝ 26 mai 2012 ❞
témoignage d'un soldat

X vient d'une famille de militaires. Patriotes, ils ont tout donné pour leur pays, son père allant jusqu'à sacrifier sa propre vie. Sa mort n'a pas empêché X et son frère aîné de rejoindre l'armée à leur tour afin d’accomplir volontairement leur devoir. Mais il y a deux ans, X été blessé au combat. Une blessure dangereuse, suffisamment pour que sa vie se retrouve en danger. Sur le terrain, les médecins ont fait tout leur possible. X se souvient des multiples transfusions sanguines, et porte encore sur sa peau les cicatrices témoignant des nombreuses opérations.

Mais X se souvient également des examens, trop nombreux, des questions dont il s’est retrouvé bombardé, plus étranges les unes que les autres, des prises de sang, de l'attention particulière à l’état de ses iris et de son alimentaire. Cependant, il ne s’est d’abord pas posé de questions. Soixante-douze heures plus tard, il était dans un avion, une médaille promise, un remerciement dans les poches.

Une fois chez lui, X a oublié. Il a essayé de reprendre une vie normale, avant de voir les changements. Le goût de la nourriture a mué sur sa langue. Ses dents et sa mâchoire sont devenues de plus en plus sensibles pour finalement n’être que douleur. Douleur, et faim.

Les jours qui ont suivis ont été pénibles, à la limite du supportable, et X a été obligé de voir l'évidence : les médecins de la base l'avaient soigné à partir de sang de goule.

X n'a jamais confronté l’armée à ce sujet. Il se doute qu'il n'est pas le seul cas dans cette histoire, et que d'autres sont certainement morts suite à un pareil traitement. Peut-être même que certains se trouvent encore sur le champ de batailles, bêtes, pions créés par le gouvernement. Ainsi, malgré le tournant radical qu’a pris sa vie, X se considère chanceux.

X désire seulement que la vérité soit entendue.



of flesh and bone
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Mer 23 Aoû - 20:25



❝ août 2016 ❞
ghoul gist : le nouveau danger

Du Paradis à l'Enfer en quelques minutes. La police de Detroit a lancé un avertissement concernant le « Ghoul Gist », une nouvelle drogue de synthèse de type ecstasy en vente principalement sur Internet, après plusieurs agressions à caractère cannibale dont la plus célèbre au cours de laquelle l'assaillant a été abattu. La direction du CCG a appelé ses unités ainsi que la police de Detroit à la plus grande prudence, après un deuxième incident impliquant cette drogue lors duquel un suspect d'espèce humaine a menacé de « manger » deux policiers et tenté d'en mordre un.

Brandon De Leon, un SDF de 21 ans, a été interpellé dans un restaurant où il était entré en criant des insultes. En route pour le poste, il s'est frappé la tête contre la vitre de séparation interne du véhicule de police en hurlant « je vais vous manger ». Puis, arrivé au commissariat, il s’est mis à grogner comme un animal et a tenté de mordre un policier à la main. Les policiers ont dû lui passer un masque anti-morsures et lui lier les jambes.

Le cas n'est que plus étonnant en sachant que De Leon est humain, et non goule. Les recherches entreprises sur le Ghoul Gist ont révélé que cette drogue, si elle est prise par un humain, lui donne une force surprenante mais également une envie de chair humaine incontrôlable. Dans la ville, plusieurs cas isolés ont déjà eu lieu.

Dans l'un des premiers cas inventoriés, l'assaillant, nu, aurait agressé un SDF, lui arrachant ses vêtements et le mordant atrocement au visage, au point que la victime est toujours hospitalisée dans un état critique. L'agresseur, Rudy Eugene, 31 ans, a été abattu par un policier. Selon la police, Eugene pourrait lui aussi avoir été drogué au Ghoul Gist, décrit comme une substance « addictive et dangereuse ». La petite amie d'Eugene, Yvonka Bryant a affirmé que son comportement ne correspondait en rien à son tempérament habituel, estimant qu'il pouvait avoir été drogué à son insu. « La seule autre explication est surnaturelle : qu'il ait été victime d'un sort vaudou », a-t-elle poursuivi, en référence aux origines haïtiennes d'Eugene.

Des cas connus en dehors de détroit ?
À Tequesta en Floride, à 150 km au Nord de Miami, un étudiant américain de 19 ans a été retrouvé en train de dévorer le visage d'un cadavre en poussant des grognements bestiaux. Il avait auparavant poignardé un couple de quinquagénaires dans leur domicile, avant d'entamer son funeste festin sur l'une des dépouilles. Alertée par un voisin, la police a eu toutes les peines du monde à maîtriser le forcené qui a résisté à un tir de teaser. Il aura fallu le renfort de plusieurs agents et de chiens pour parvenir à l'arrêter.

Comment expliquer une telle frénésie meurtrière et cet état second ? « Il était anormalement fort », a confié le shérif du comté, soupçonnant l'influence du Ghoul Gist.

D'où vient-elle ?
Les origines de cette nouvelle drogue restent encore inconnues. Seules des rumeurs circulent, nombreuses affirmant que cette substance est en fait une expérimentation du CCG cherchant à isoler le gène 'goule' et qu'une fuite au sein de l'organisme lui aurait permis de se retrouver sur le marché noir.

À ce jour, cette drogue est fort heureusement difficile retrouvable dans les rues. Les cas restent encore peu nombreux.



Cet article est inspiré et reprend des passages d'articles réels à propos de la drogue dite « sels de bain ».


of flesh and bone
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 185 Voir le profil de l'utilisateur
http://fleshandbone.forumactif.com


Mer 23 Aoû - 20:26



❝ février 2017 ❞
HORSEMEN OF THE APOCALYPSE


Étiez-vous sur votre ordinateur, hier soir ? Ou alors, posé devant le téléviseur ? Allongé dans votre lit, à regarder les dernières notifications sur votre cellulaire ? Qu'importe où vous étiez, qu'importe ce que vous faisiez, vous avez tous observé la même chose hier soir à 20h36 : les écrans ont tourné au noir un instant, avant qu'ils n'apparaissent.

Vous les avez certainement dévisagés un moment. Après tout, qui n'aurait pas été curieux de voir de pareils phénomènes apparaître par surprise sur les écrans ? Mais qui étaient-ils, ces hommes — femmes ? — masqués, au timbre de voix lourd, aux paroles pleines de promesses macabres ?

Tout d'abord, commençons par analyser ce que nous avons vu. Quatre silhouettes masquées — les fins connaisseurs auront reconnus les masques blancs de la bauta — s'autoproclamant les libérateurs des goules et des ajins, exigeant la libération de leur peuple, promettant un monde meilleur. Pour les humains ? Non. Pour eux ? Ça, oui. Armés de paroles violentes et crues, de promesses nombreuses et d'idéaux presque apeurant, ces individus ont juré détruire les gouvernements en place pour instaurer le leur et ce mondialement. Si les paroles en ont fait rire plusieurs et que les memes n'ont pas tardé à foisonner sur le web — et ce, malgré le fait que le blackout n'ait eu lieu qu'à Detroit — les rires se sont rapidement tus. Certains noms ont été cités dans la vidéo, nombre d'entre eux appartenant à des gens d'importance connus pour être anti-créatures. Dans les heures suivant la diffusion de la vidéo, plusieurs de ces personnes ont été retrouvées mortes et d'autres sont portées disparues.

Moins de douze heures se sont écoulées depuis leur grande apparition. S'ils nous ont dit ce qu'ils comptaient faire, ces individus restent inconnus mais surtout, dangereux. Les médias ne cessent de parler d'eux, allant même jusqu'à leur donner un nom : the Horsemen of the Apocalypse, les Cavaliers de l’Apocalypse. Sur Twitter, le hashtag du groupe est déjà devenu le plus partagé du réseau social et les chiffres ne cessent de monter. De nombreux forums d'adorateurs ont vu le jour au cours de la nuit et leur base de données de membres ne cesse d'augmenter. Si la vidéo a duré moins de cinq minutes, ils sont pourtant encore sur vos écrans, dans les rues, dans vos maisons, dans votre tête, partout, se glissant dans le moindre recoin et, comme des rats, ils grignotent la moindre miette.

Une chose est certaine : qu'importe ce qu'ils prévoient, qu'importe qui ils sont, personne n'est à l'abri. Personne n'échappe à l'Apocalypse et à ses Cavaliers. De ces quatre monstres masqués, un seul a eu le culot de se découvrir. Le visage de l'homme est désormais connu de tous et recherché par le CCG, le DRA, la police de Detroit, le FBI et le CIA. D'autres organismes mondiaux tels qu’Interpol se sont liés à la recherche, et les médias, fort excités, n'ont pas tardé à le nommer : Pestilence. Trois autres noms attendent : Famine, Mort et Guerre. Ne reste qu'à découvrir leurs visages.


of flesh and bone
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

001. ARTICLES PASSIFS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: WHEN YOU LOOK INTO AN ABYSS :: BETWEEN GODS AND BEASTS :: GORGEOUS CHAOS-