soutenir le forum

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 (M/AJIN) IDRIS ELBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Ven 25 Aoû - 0:24


LAZARUS DANIELS
idris elba, non négo
NOM ET PRÉNOM Lazarus, pour un ajin qui fait tout ce qu’il peut pour être discret, c’est le hasard qui se fout de sa gueule. Il a récupéré le patronyme Daniels de son père, ça fait mec, ça fait dur, ça fait sérieux. Et ça lui attire régulièrement des questions à la con, comme si Daniels pouvait être son prénom. ÂGE 46 ans. Ça fait plus de trente ans qu’il est mort pour la première fois. C’était à un moment où on foutait la paix aux ajins, et où il n’avait pas eu à expliquer, c’était plus facile. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Un 15 août 1971, auréolé de la gloire de la Vierge Marie. New Orleans, en Louisiane, l’a vu pousser son premier cri. Le bayou l’a englouti, une nuit, pour le recracher un peu plus tard, mâchouillé par les gros reptiles du coin : deuxième naissance, un homme nouveau, en Louisiane encore. Pour ne pas tenter le diable, il a pris acte de sa situation et a mis les voiles pour trouver des réponses. ORIGINES   Il s’est jamais vraiment posé la question, parce que se poser la question, c’est se mettre à en vouloir au monde entier, c’est être hanté par des fantômes des siècles précédents, et entendre le raclement des chaînes sur le bois qui flotte. Il est Américain, ça lui suffit. OCCUPATION C’est un Kamikaze, Lazarus. Un Icare des temps modernes, qui a décidé de se foutre juste sous le nez de l’ennemi, en plein milieu de la Tour Sombre, pile poil là où les horreurs ont cours. Au départ, infiltré au CCG, affichant un visage froid et placide, et une dévotion sincère à la cause humaine, il a finalement été engagé dans le DRA, pour y assurer la surveillance totale des locaux. Daniels, son boulot, c’est de s’assurer que tout va bien, de s’assurer que ce département secret est bien protégé, que toutes les issues sont fermées et ne peuvent être ouvertes que de l’intérieur, ce genre de chose. Et pourtant, c’est lui, la fuite de la vidéo. C’est lui, pour les Cavaliers de l’Apocalypse. Parce que c’est lui, Mort, dans cette armée des ombres d’un genre nouveau. Il leurre l’ennemi, fraye avec ceux qui voudraient sa peau s’ils savaient, s’ils soupçonnaient le dixième de la vérité, et s’est juré de les abattre, tôt ou tard. STATUT CIVIL pas le temps. ORIENTATION SEXUELLE pansexuel, la vie est trop courte pour faire un choix. SITUATION FAMILIALE   inexistante, ou presque. Y a plus que sa vieille mère, encore à la Nouvelle Orléans, qu’il appelle chaque soir pour prendre des nouvelles et à qui il dit chaque soir qu’il l’aime. MORT ET CAPACITÉS Il voudrait dire « une seule fois », mais ce con a fait des essais -douloureux, toujours. Du temps où personne ne savait, qu’il avait repris vie une fois déjà, qu’il avait 16 ans et s’intriguait lui-même. Ça fait quoi, vraiment, de mettre les doigts dans une prise ? Ben pas du bien. Et faut vraiment mettre sa ceinture quand on conduit dans le bayou ? Ben oui, sinon on traverse le pare-brise quand on freine brutalement, et on nourrit une nouvelle fois les machins pleins d’écailles et de dents. Il avait fait encore quelques tentatives (couteau dans le ventre notamment, pour voir ses entrailles), et puis à force de tout déguelasser à chaque fois, il a fini par comprendre que le cœur de sa mère allait lâcher prématurément s’il continuait ses conneries. Il s’est calmé, il a arrêté ses expérimentations, et une fois la majorité atteinte et la mère rassurée pour de bon, il a mis les voiles. Ça fait vingt-sept ans qu’il n’est plus mort, et il compte bien tenir ce record encore longtemps. PARTI Ajin non-déclaré, planqué à mort, Lazarus est Mort chez les Cavaliers. Il a l’avantage d’agir dans l’ombre et de ne jamais avoir été identifié ou reconnu (masqué quand il doit faire une apparition), alors on le prend pour un bon petit humain dévoué à la cause humaine quand il pointe au DRA chaque matin.  TRAITS DE CARACTÈRE Un type sans histoire, pour les gens du CCG et du DRA. Il le faut, il faut qu’ils croient à cette apparence plutôt banale d’un mec à carrure carrée, mine sombre et dévoué à la cause. Un mec un peu couillon, qui appelle sa mère chaque soir, un fils dévoué, qui veut s’assurer qu’elle va bien, un type foncièrement gentil et loyal.
Or, Lazarus ment comme il respire, trompe le polygraphe si on le lui fait passer, raconte des conneries en vous regardant droit dans les yeux, en se persuadant qu’il y croit, pour son propre bien, rit même à vos blagues racistes et spécistes. Ce mec s’est mis au plus près du danger, là où on ne le cherchera jamais.
Brillant mais déterminé à voir sa véritable cause triompher, il a déjà creusé sa tombe au préalable, il y a bien des années de cela. Alors, sans pour autant jouer avec le feu, conscient que plus longtemps il parvient à rester non-identifié, plus longtemps il pourra aider les siens et mieux comprendre sa nature, il ose des coups savamment calculés sur le long terme avec Guerre. Parce qu’il le faut. Parce qu’il n’arrêtera pas, pas tant qu’il est libre d’agir en tout cas. CRÉDIT moriarty (LΛZΛRE).
CHRONOLOGIE

1971 naissance à la Nouvelle Orléans. 1982 son père quitte sa mère. 1987 première mort dans le bayou et résurrection. L’incompréhension se mêle à l’envie de tout essayer. 1987-1992 Lazarus  fait des essais sur lui-même en Louisiane, se calme pour le bien de sa mère, puis quitte sa ville natale pour de nouveaux horizons. 1999-2001 d’intrigué, vis à vis du CCG, il devient assez vite horrifié face à leurs pratiques et ce qu’ils prônent. Il est encore tout seul, ne connaît pas grand monde de semblable à lui, mais décide d’essayer de faire quelque chose. 2002 recruté au sein du CCG en tant que technicien de surveillance, il s’infiltre dans une brèche et passe des heures et des heures à scruter des écrans de caméras de sécurité. Il apprend progressivement comment fonctionne cette structure de contrôle qui lui fait franchement peur. 2007 « vous êtes un bon élément, Daniels », qu’on lui dit, « que diriez-vous d’être promu ? » Il dit oui, de technicien, il passe à gestionnaire, on commence à le mettre au courant de quelques secrets de la maison. 2008 le Japon donne un nom à la situation à laquelle il s’est habitué depuis vingt ans : un ajin, voilà ce qu’il est. La révélation de l’existence du DRA lui hérisse les poils. 2009 il commence à avoir chaud au cul, mais il reste dans l’œil du cyclone : satisfait de son travail au CCG, et convaincu de son dévouement et de sa loyauté, on le nomme chef de la surveillance au sein du département du DRA, il a les clés, les caméras, les identités de tous ces fumiers. Maintenant, il peut en savoir plus : il faut juste qu’il reste bien sage et que personne ne vienne lui renifler le cul. 2010 Une fois où il a vu trop d’horreurs pour vouloir être seul pour la soirée, le hasard l’amène dans un café-librairie près de chez lui, auquel il n’avait jamais vraiment fait attention avant.  The Page Turner l’accueille et l’enlace dans une atmosphère chaleureuse et il comprend assez vite que ce n’est pas un endroit comme les autres. Rencontre avec Rick Krueger et Henry Lamort. 2015 rencontre avec Ross Boone, un soir où il pensait simplement que ça serait comme tous les autres soirs. Découverte de cœurs semblables, alliance inespérée, et un combat qui ne se prépare plus en solitaire. après en avoir longuement parlé avec ses camarades insoumis, et surtout Rick et Ross, il finit par faire fuiter une vidéo du DRA qui, diffusée sur internet, devient très vite virale. Prudent, il couvre ses traces : un hacker goule allié attaque le système de sécurité du CCG, et tout donne à cette affaire un air d’attaque planifiée et réalisée de l’extérieur. 2017 Il n’a pas été soupçonné d’être à l’origine de la fuite : il a promis aux supérieurs qu’il trouverait le coupable, ce gros baratineur. Pour l’heure, l’enquête stagne : ça l’arrange, même s’il fait mine d’en être courroucé et prend souvent des nouvelles auprès des enquêteurs. / Les médias lui ont donné un nom, à sa silhouette masquée et encapuchonnée : Mort, qu’ils l’appellent. Ils n’ont pas tort : si quelqu’un soupçonne à peine un centième de ses véritables motivations, la personne est éliminée, purement et simplement. Le cœur dur, il l’abat, de différentes façons selon les situations, mais laisse toujours deux pièces de 1$ pour fermer les paupières du cadavre. Les médias ne savent pas vraiment si derrière ces pratiques il est tout seul, ou s’ils sont plusieurs, et leur indécision arrange Lazarus.


RICK KRUEGER / PESTILENCE Ça commence à faire longtemps qu’ils se connaissent les deux. S’ils parlaient d’un monde meilleur autour d’un café, c’était aussi parce que Lazarus avait joué cartes sur table avec ce type qui lui paraissait pouvoir tout comprendre. Aussi quand Rick lui a fait savoir qu’il y avait du mouvement, Lazarus était prêt, plus prêt qu’il ne l’avait jamais été, et plus près aussi des fumiers qui les traquaient. Ils sont comme les deux faces d’une pièce : Rick est publiquement dévoilé, concentre l’attention de leurs ennemis et les détourne de soupçons possibles ; Lazarus est peut-être le plus secret des « Cavaliers », à agir dans l’ombre et à tout faire pour ne jamais être démasqué. Et quand ils se retrouvent, au calme, c’est souvent pour se saluer en se collant des grandes claques dans le dos. Laz estime profondément Rick, qui en se révélant a réussi à galvaniser les leurs, ceux qui avaient besoin qu’on les pousse un peu pour se révolter.

ROSS BOONE / GUERRE Rencontré en 2015, Ross a mis un peu de temps à gagner la confiance de Lazarus, qui était tellement enfoncé dans les mensonges et les faux semblants qu’il était comme un chat échaudé. Mais ils ont fini par trouver un terrain d’entente et Lazarus peut passer de longues heures à discuter stratégie avec Ross. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a suggéré de trouver un moyen de communication indirecte, au cas où il fallait qu’il puisse les prévenir de ne pas l’attendre, ou de venir l’extraire en catastrophe. Laz, en bon fils, a toujours appelé sa mère : Ross a ainsi proposé qu’on installe un micro chez Madame Daniels, sans qu’elle le sache, pour pouvoir entendre les communications. Tant que Laz termine son appel en disant à sa mère qu’il l’aime, tout va bien ; le soir où il ne le fait pas, c’est branle-bas de combat.

HENRY LAMORT Entre mecs qui ont un nom un peu trop évident pour ce qu’ils sont, le courant ne pouvait que bien passer. Pour autant, depuis la fondation des Cavaliers, Lazarus se pointe de moins en moins au Page Turner, pour une raison assez simple. Si on le soupçonne, on peut le filer : si on le file, le Page Turner est bien le dernier endroit où il veut amener ses ennemis. Oh, il y passe encore de temps en temps, glisse une enveloppe scellée à Henry, histoire de lui filer un peu de fric en cash pour donner un coup de pouce à la boutique, parfois un mot ou deux sur des ajins disparus des habitués, mais pas trop, parce qu’il veut que le café-librairie reste un espace à l’écart de toutes les horreurs du monde.

RONNIE SANDERS Elle est belle Ronnie. Elle lui a un peu foutu la tête à l’envers, pas qu’il soit amoureux, non, mais il lui a fait une promesse, et il ne sait pas vraiment s’il peut et veut la tenir jusqu’au bout. C’était il y a trois ans déjà, avant les cavaliers se soient formés, Rick qui s’est penché un soir où Laz était là, et lui a demandé s’il pouvait pas voir quelqu’un. Une heure plus tard, Ronnie expliquait au grand chef de la surveillance du DRA son histoire et lui montrait une photo de son fils, à 6 ans. Il a promis, Laz : il regarderait les écrans à la recherche du rejeton, et il lui dirait ce qu’il en était. Il a bien mis deux mois avant de se décider à lui dire que le môme avait grandi dans les labos du DRA, à réfléchir aux mots à utiliser, à comment l’informer sans la dévaster. Parce qu’elle est forte, Ronnie, mais le DRA, ça coupe l’espoir un peu. Encore maintenant, il veille sur ce gosse qui n’est pas à lui, mais dont il se sent responsable à cause d’une promesse. Si un moyen se fait jour pour le sortir des locaux, il le fera, parce qu’il ne veut pas attendre qu’ils commencent leurs expériences sur lui pour agir.

HARRY LAIGSE Cette femme, si on peut appeler ça une femme, doit mourir. Lazarus en est intimement convaincu depuis qu’il l’a vue arriver dans le DRA, après cette histoire d’esclandre et de « bavure » en plein hall de la Tour « Office ». Lazarus a suivi l’affaire, et a compris qu’elle était néfaste et malfaisante, que toute l’horreur du monde se cachait dans ses yeux et sous ses gants. Parfois, à moitié fasciné, à moitié ulcéré, son regard s’attarde sur les écrans de sa salle d’« opération ». Révulsé, révolté, il détourne les yeux quand son semblable décède en hurlant, avant de revenir à la vie. Ce n’est pas la curiosité qui la meut, c’est la cruauté, et c’est contre ce genre de fanatiques qu’il se bat avant tout.

LEONARD ROSEN Celui que l’on surnomme l’Inspecteur Cohen a un bon fond : Lazarus en est persuadé. Il a beau être pas mal proche de l’autre harpie Laigse, Rosen lui fait une plutôt bonne impression quand il le croise sur le toit du DRA pour se griller une clope. Quand ils en ont le temps, et qu’il fait pas trop moche, les deux hommes se permettent de discuter un peu : ils s’entendent pas mal, et s’accordent généralement, lorsqu’ils sont seuls, à dire que ce qu’il se passe sous leurs pieds, dans les laboratoires du DRA, c’est quand même pas super joli. Pour autant, de là à aller dire qu’il faudrait changer l’approche, ils en sont encore loin, surtout que Laz reste un peu méfiant vis à vis de Leonard.

JEHAN MARR Le gamin cache quelque chose. Le problème, c’est de savoir quoi. Rencontré une première fois dans les couloirs du CCG, peu avant que Lazarus ne soit muté dans le DRA, Jehan Marr a réussi à attirer l’attention de Lazarus lors de leur deuxième rencontre, quelques années plus tard, dans les locaux du Page Turner. Daniels, doué d’une bonne mémoire des visages, a reconnu le gamin, et a commencé à joindre les points. En parlant avec Rick, ils sont arrivés à la conclusion que le gamin était spécial, mais n’ont pas su déterminer ce qu’il était réellement. Si Rick est persuadé qu’il est comme eux, Lazarus a parié que le gamin était une goule planquée. Par conséquent, à chaque fois que Lazarus passe au Page Turner, il pose des questions assez étranges à l’employé, ou lui offre à manger et l’observe dévorer des sucreries à la recherche du moindre signe de dégout. Une certaine tendresse s’est éveillée chez l’infiltré professionnel, à l’égard d’un type qu’il pourrait presque considérer comme un padawan, mais il a un pari à gagner, alors il surveille.

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.


Dernière édition par Harry Laigse le Jeu 7 Sep - 5:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 163 Voir le profil de l'utilisateur


Mar 5 Sep - 11:45


Libre & négociable
Mille mercis déjà d’être venu rouler ta bosse ici et d’avoir lu jusqu’au bout Laz’  

Avatar : Franchement, je partais avec le principe que c’était Idris Elba ou rien    Et puis j’ai regardé Quotidien, et Mc Solaar vient de reprendre sa carrière et son micro       , alors, franchement, on va dire qu’Idris est finalement négociable pour lui, parce que je suis une vieille fan et que ça serait beau qu’il soit joué. Mais à part ça, ça va être difficile de proposer une autre tronche pour Laz  

Personnage & histoire : J'avoue, la vie de Laz est déjà très coincée de tous les côtés, avec une chrono serrée, mais il y a des trous par-ci par-là, donc ce qui n’est pas précisé est libre à l’interprétation. Reste quand même que le personnage doit rester fidèle à ce qui est écrit, à ses objectifs, à ses complexités et à ses habitudes signalées.
Après, si besoin, on peut toujours en causer en MP, bien entendu  

Lien(s) : Je sais pas si vous vous attendiez à un lien love entre Harry & Laz, mais je crois qu’en lisant Laz, avant même d’arriver aux liens, vous SAVIEZ que ça allait être MÉGA MAL barré   . Et que ça reste méga-mal barré, parce qu’à moins de buter Harry et qu’elle revienne à la vie en tant qu’ajin, y a guère moyen de la faire changer d’avis sur les non-humains (et encore, cette saloperie serait capable de se tuer indéfiniment en espérant réussir à se détruire toute seule). Résultat, le lien est, comme vous l’avez compris, fondé sur un mensonge, et il ne tiendra qu’à vous de dévoiler le pot aux roses en RP lorsque vous le souhaiterez, en lien avec les intrigues qu’on prévoit, et aussi avec les autres persos (PVs notamment) avec qui Laz est lié.
Outre le lien Harry/Laz qui est professionnel et cordial pour l’heure, Lazarus est déjà bien intégré au back-ground général, mais il pourra aussi parfaitement se lier d’amitié avec des gens du ccg et du DRA, pour assurer sa couverture, et ainsi de suite… De plus, si je m’étais écoutée, je lui aurais foutu des liens avec quasi TOUS les PVs, mais je me suis retenue, ce qui vous laisse aussi une marge de manœuvre non-négligeable  

Présence & RP : Combinant cette année enseignement en lycée + formation en fac + préparation de mon projet de thèse, je comprends qu’on ne soit pas présent H24 sur le forum, et j’aurais probablement des périodes un peu compliquées moi-même. Toutefois, si vous prenez Laz, c’est pour le jouer    (et pas seulement en RP avec moi, même si on s’en fera des beaux, PROMIS), pas pour le laisser prendre la poussière dans le bas de la liste des membres.
Ensuite, au niveau du RP, j’aime toutes les tailles (DE RP, J’AI DIT   ), les dialogues en français ou en anglais, le je, le tu, le il, le nous, etc, et une orthographe correcte ça me ferait bien plaisir (ça me changera des copies de mes élèves, i guess   ).

Allez, prends Laz, on va se faire plaisir et on va bien rigoler  
C’est pas tous les jours qu’on peut mentir à Harry Laigse et s’en tirer  :cat1:

_________________
(Don’t you have any remorse ?)
None at all.
Revenir en haut Aller en bas
 

(M/AJIN) IDRIS ELBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Minami15/sélé-blaze/Maski/InazumaLegends/Ikoshi) Demande D'avatars + Signatures pour Idris !!!
» Elba le naab
» les 100 jours.
» La sénatrice Idris, brève présentation et protocole

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
OF FLESH AND BONE :: SEE HELL IS EMPTY :: DESCENDANTS OF GIANT MEN :: ALL THE SINNERS CRAWL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet